Industrie de la construction: des honneurs pour Groupe Alco-TMI

Publié le 15/05/2024 à 14:40, mis à jour le 15/05/2024 à 14:40

Industrie de la construction: des honneurs pour Groupe Alco-TMI

Publié le 15/05/2024 à 14:40, mis à jour le 15/05/2024 à 14:40

Par Trium Médias

Le Groupe Alco-TMI a été nommé entreprise de construction de l'année pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean dans le cadre de la Soirée des prix «Construire 2024» de l’Association de la construction du Québec. (Photo: courtoisie)

Le Groupe Alco-TMI a été nommé entreprise de construction de l'année pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean dans le cadre de la remise des prix «Construire 2024» de l’Association de la construction du Québec (ACQ).

C’est en raison de son «dynamisme, de son excellence, de son engagement ainsi que de sa contribution positive à l’industrie de la construction» qu’Alco-TMI s’est mérité cette distinction, énumère Alex Gravel, directeur Ventes et Développement d Groupe, par voie de communiqué.

L’entreprise d’Alma est active dans le secteur industriel lourd depuis 1988. Depuis, elle a accumulé une «solide feuille de route avec la réalisation de plusieurs projets d’envergure partout au Québec», poursuit Alex Gravel.

Au cours de la dernière année, l’équipe a notamment terminé un contrat majeur de cinq ans à la centrale Romaine 4 d’Hydro-Québec. Elle a également effectué la première phase de réfection de la Centrale Isle-Maligne de Rio Tinto. Le mandat d’Alco-TMI consistait à installer des systèmes de tuyauterie reliés aux équipements du turbinier impliqué dans le projet.

De plus, Alco-TMI est actuellement à l’œuvre dans le cadre de la réfection de la Centrale Bersimis 2 sur la Côte-Nord à titre d'entrepreneur responsable de l'installation de la tuyauterie du turbinier ainsi que de celle d'Hydro-Québec. 

«Ce sont deux mandats qui se déroulent en parallèle et qui démontrent la profondeur et la réputation de l'équipe dans le secteur hydroélectrique», estime Francois Potvin, président-directeur général du Groupe.

Il ajoute que «dans les services de maintenance et de chaudronnerie, nos équipes ont été très occupées par plusieurs "arrêts planifiés" d'importance dans les secteurs des pâtes et papiers, de cogénération et des alumineries».

François Potvin souligne au passage l’engagement et la compétence de tous les employés du Groupe, sans quoi de tels honneurs n’auraient pas été possibles, dit-il. 

Le Groupe Alco-TMI est spécialisé en conception, en fabrication, en installation et en entretien d’équipements dans les domaines des appareils sous pression, de la chaudronnerie, de la tuyauterie et de la mécanique pour l’ensemble des secteurs industriels. L’entreprise emploie entre 100 et 400 personnes selon les besoins des projets à réaliser.

 

Par Yohann Harvey Simard, Initiative de journalisme local

À la une

Réglementation des logiciels utilisant l’IA

EXPERT INVITÉ. Quelles seront les conséquences sur l’innovation?

Ottawa ne veut pas dire si les entreprises d'IA paieront des redevances aux médias

Pascale St-Onge affirme qu'il appartiendra au CRTC de déterminer si les entreprises d'IA reprennent les informations.

L’IA peut rendre l’agriculture plus efficace, disent des experts

Il y a 46 minutes | La Presse Canadienne

Les agriculteurs ont déjà adopté des technologies telles que les drones et les capteurs pour les aider dans des tâches.