Shopify peut-elle ressusciter?

Publié le 10/06/2022 à 13:10

Shopify peut-elle ressusciter?

Publié le 10/06/2022 à 13:10

Par Jean Gagnon
Le siège social de Shopify

Après avoir perdu les trois quarts de sa valeur Shopify se négocie aujourd’hui à 10 fois son chiffre d’affaires. (Photo: 123RF)

La BOUSSOLE BOURSIÈRE est une rubrique qui traite d’un événement marquant et de son effet sur le marché boursier en s’appuyant sur l’analyse d’experts. Cette analyse pourra être autant fondamentale que technique.


(Illustration: Camille Charbonneau)

En mars 2020, lorsque la COVID-19 commença à bouleverser le monde entier, le titre de Shopify (SHOP, 447,07$), une plateforme de commerce électronique en mode logiciel service (SaaS), basée sur un modèle propriétaire, valait 450 $. Et c’est à ce moment que tout le monde se tourna vers le commerce électronique qui allait prendre toute la place. Du moins, le croyait-on.

En novembre 2021, le cours de l’action de Shopify touchait 2200$. C’est alors que la musique s’arrêta. À peine 6 mois plus tard, le titre était retombé à près de 450 $.

Un coup d’oeil rapide au graphique des variations hebdomadaires du cours de l’action de Shopify depuis 2019 ne laisse aucun doute quant à l’effondrement du titre.

Faut-il s’en étonner ?

«Pas de doute que le titre était vulnérable si une correction boursière importante devait frapper le secteur de la technologie», explique Cimon Plante, gestionnaire de portefeuilles chez Financière Banque Nationale. Et ce fut le cas.

Après avoir perdu les trois quarts de sa valeur Shopify se négocie aujourd’hui à 10 fois son chiffre d’affaires, estime le gestionnaire. Et cela peut certainement paraître encore dispendieux considérant que Amazon (AMZN, 110,42$US), le géant du commerce en ligne, se négocie à environ 2,5 fois son chiffre d’affaires.

Compte tenu de la baisse significative des évaluations boursières du secteur technologique, on peut prévoir un mouvement de consolidation important durant les prochains 12 à 24 mois, croit Cimon Plante. Shopify voudra certainement y participer. Mais pour cela, il devra lever de nouveaux capitaux en émettant de nouvelles actions. L’effet de dilution que cela produira ne fera qu’ajouter un certain poids sur le titre, craint le gestionnaire qui demeure pour l’instant en mode attente et qui ne se précipitera pas pour acheter le titre.

Le titre pourra-t-il se relever ?

C’est possible, mais une chose est sûre, cela prendra beaucoup de temps, explique Monica Rizk, analyste senior chez Phases & Cycles, une firme de gestion de portefeuille axée sur l’analyse technique.

Il faudra d’abord que le cours de l’action démontre qu’il a fini de baisser, soit que la tendance à la baisse actuelle qui l’amène continuellement à un niveau plus bas est terminée. Et on le saura seulement lorsque la moyenne mobile de 40 semaines (ligne noire sur le graphique) qui est le reflet de la tendance à long terme du titre se sera inversée, ou du moins se sera stabilisée.

Et ce ne sera pas pour demain, même si le cours de l’action pour sa part ne baissait plus, et amorçait même une quelconque remontée. C'est que les nouvelles données que l’on ajoute à chaque semaine à la courbe de la moyenne mobile remplace une donnée qui était forcément plus élevée 40 semaines plus tôt.

Cela n’élimine pas la possibilité que le titre rebondisse, et peut-être même de façon significative, car il est actuellement fortement sur-vendu, comme en fait preuve l’écart énorme entre le niveau auquel se négocie le titre et sa moyenne mobile de 40 semaines explique Monica Rizk. « Cette moyenne mobile agira tel un aimant qui permettra éventuellement au titre de se rapprocher d’elle, et ainsi corriger l’état de survente.

 

Sur le même sujet

À surveiller: Microsoft, Shopify et Air Canada

28/07/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Microsoft, Shopify et Air Canada? Voici quelques recommandations d'analystes.

Ce que les dirigeants peuvent apprendre du président de Shopify, Harley Finkelstein

27/07/2022 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Harley Finkelstein a rejoint Shopify en 2010, alors que l'entreprise commençait tout juste à...

À la une

Arrêtez de jouer à la mascotte!

BLOGUE INVITÉ. Mieux vaut se départir d'employés qui ne sont pas motivés plutôt que trop tenter de leur plaire.

Un maillot du basketteur Michael Jordan aux enchères pour 3 à 5 M$ US

Il y a 17 minutes | AFP

Le maillot a été porté par la légende de la NBA lors de sa dernière saison avec les Chicago Bulls.

Les opérations de BRP sont suspendues plus de deux jours après une cyberattaque

La société a déclaré que la suspension de ses opérations pourrait retarder certaines transactions.