Bourse: les gagnants et les perdants du 26 février

Publié le 26/02/2024 à 16:54, mis à jour le 26/02/2024 à 18:30

Bourse: les gagnants et les perdants du 26 février

Publié le 26/02/2024 à 16:54, mis à jour le 26/02/2024 à 18:30

(Illustration: Camille Charbonneau)

Le principal indice boursier canadien a glissé, lundi, tandis que Wall Street a amorcé la journée en territoire positif avant de perdre son élan au fil de la journée.

 Lundi a été une journée calme, sans nouvelles majeures pour stimuler les marchés, a souligné Lesley Marks, directrice des investissements en actions chez Placements Mackenzie.

Les investisseurs étaient encore en train de digérer les nouvelles de la semaine dernière, lorsque les actions ont bondi après un autre rapport éclatant sur les bénéfices du fabricant de puces Nvidia, a-t-elle indiqué.

«Je pense que les investisseurs essaient simplement de déterminer leur positionnement pour le reste de l’année, compte tenu des fortes évolutions que nous avons déjà constatées depuis le début de l’année à l’échelle mondiale.»

Cependant, c’est un bon signe que les marchés continuent de s’accrocher aux gains de la semaine dernière, a affirmé Mme Marks.

À l’heure actuelle, deux facteurs principaux déterminent le rendement des actions américaines, a-t-elle indiqué: la résilience continue de l’économie et l’optimisme quant à la croissance technologique grâce à l’intelligence artificielle.

«Vous disposez donc de deux vents arrière très favorables qui peuvent réellement rationaliser les niveaux que nous avons observés», a-t-elle déclaré.

Pour cette raison, les inquiétudes concernant les taux d’intérêt sont éclipsées, a soutenu Mme Marks — même si le marché a dû considérablement modérer les attentes de réductions en 2024 au cours des deux derniers mois.

Cette semaine, il y aura de nouvelles données sur l’économie canadienne, qui n’a pas été aussi résiliente que celle des États-Unis, a noté Mme Marks. Le Canada verra également un afflux de résultats de grandes banques.

Aux États-Unis, la mesure de l’inflation privilégiée par la Réserve fédérale américaine sera dévoilée, a-t-elle ajouté, et les investisseurs chercheront à voir si elle est cohérente avec les données récentes qui ont été plus élevées que prévu.

«C’est une semaine très importante pour les données partout dans le monde», a déclaré Mme Marks.

Rosa Saba, La Presse Canadienne

 

Voici les gagnants et les perdants du 26 février 2024:


Prix Changement en dollars canadien Changement en %
Gagnants
   
Energy Fuels (EFR)
8,56
0,48
5,94
Celestica (CLS)
56,40
1,83
3,35
GFL Environmental (GFL)
49,68
1,58
3,28
Perdants      
K92 Mining (KNT)
5,51
-0,51
-8,47
Lundin Gold (LUG)
15,45
-0,90
-5,50
OceanaGold (OGC)
2,33
-0,12
-4,90

Seulement les titres d’une valeur supérieure à 1$ sont considérés dans le classement des Gagnants/Perdants.

 

 

Inscrivez-vous à notre infolettre thématique pour du contenu qui répond à votre réalité:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du 12 avril

Mis à jour le 12/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

12/04/2024 | Lesaffaires.com et Refinitiv

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.