Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 26/10/2021 à 08:21, mis à jour le 26/10/2021 à 08:56

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 26/10/2021 à 08:21, mis à jour le 26/10/2021 à 08:56

(Photo: Getty Images)

Les résultats d'entreprises de bonne tenue continuaient de mettre les investisseurs dans de bonnes dispositions mardi, avant de nouvelles publications des géants technologiques américains.

Wall Street se préparait sur la lancée de ses nouveaux records atteints lundi.

 

Les indices

Aux États-Unis, vers 8h50, les contrats à terme du Dow Jones augmentaient de 113 points ou de 0,32% à 35 733 points. Ceux du S&P 500 haussaient de 17,75 points ou de 0,39% à 4 575,75 points alors que ceux du Nasdaq prenaient 90,25 points ou 0,58% à 15 586 points.

En Europe, les résultats étaient à la hausse. À Londres, le FTSE 100 récoltait 0,71%. À Paris, le CAC 40 progressait de 0,63% et à Francfort, le DAX avançait de 1,03%.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a terminé en hausse de 1,77%. De son côté, le Hang Seng de Hong Kong a perdu 0,36%.

Du côté du pétrole, vers 8h50, le prix du baril de WTI américain augmentait de 0,51% à 84,19 $US et le baril de Brent de la mer du Nord montait de 0,31% à 86,26 $US.

 

Le contexte

En Asie, Tokyo a pris 1,77%, grâce à l'élan des marchés américains et la publication d'un sondage «accréditant l'hypothèse d'une victoire du parti au pouvoir» lors des élections législatives de la fin du mois, selon Toshikazu Horiuchi de IwaiCosmo Securities. 

Après les résultats jugés rassurants de Facebook lundi, les analystes se préparent aux publications des autres grands noms de la technologie américaine Apple, Amazon, Microsoft et Twitter dans la semaine. 

«Après la fatigue des investisseurs pendant des semaines à cause des avertissements sur la stagflation», une situation où la croissance économique ralentit alors que l'inflation atteint un rythme élevé, «les entreprises brossent désormais un tableau complètement différent dans leurs bilans, celui de l'adaptabilité et de la rentabilité, à quelques exceptions près», commente Jochen Stanzl, analyste chez CMC Markets.

Les investisseurs guettent aussi les négociations au Congrès sur le programme de réformes économiques et sociales de Joe Biden, que le président américain a «l'espoir» de pouvoir faire voter avant jeudi. Il comprend notamment un volet consacré aux infrastructures, lourd de plus de 1 000 milliards de dollars américains ainsi qu'un programme de 2 000 G$US sur des réformes de santé, de l'éducation et de la transition énergétique. 

Ainsi, les autorités chinoises ont imposé mardi un confinement à Lanzhou (nord-ouest), qui compte quatre millions d'habitants, en raison d'un rebond de cas de la COVID-19.

La banque suisse UBS a publié mardi un bénéfice net en hausse de 9% au troisième trimestre, à près de 2,3 G$US (1,9 milliard d'euros), porté par la gestion de fortune et ses activités de conseils dans sa banque d'investissement.

À l'image d'HSBC lundi et des banques américaines la semaine passée, cette publication a été plutôt bien accueillie par les marchés: le titre UBS progressait de 0,37% à 16,42 francs suisses à la Bourse de Zurich. 

L'élan ne suffisait pas toutefois pour emmener les autres banques de son sillage: après de nets gains lundi, Société Générale restait stable à 28,71 euros et BNP Paribas perdait 0,24% à 58,07 euros à Paris. 

THG, anciennement The Hut Group, spécialisé dans les ventes en ligne de cosmétiques et produits nutritifs, qui plonge en Bourse depuis début septembre à cause d'inquiétudes au sujet de sa gouvernance, perdait encore 13% mardi à la Bourse de Londres à 266,6 pence. Depuis début septembre, le titre a perdu 60% de sa valeur.

Les cours du pétrole étaient ballottés mardi sous l'effet de prises de bénéfices au lendemain de nouveaux pics et alors que des discussions sur le nucléaire iranien, susceptibles d’entraîner à moyen terme une hausse de l'offre, vont reprendre à Bruxelles.

L'euro grappillait 0,10% face au billet vert, à 1 619 $US. 

Le bitcoin restait proche de son plus haut historique, gagnant 0,08% à 62 600 dollars. 

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street termine en baisse, lestée par prises de bénéfices et Fed

Mis à jour le 03/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture la séance de vendredi en baisse

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Mis à jour le 03/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Les marchés boursiers figés, préoccupés par le variant Omicron. La Bourse de New York se trouve à l'équilibre.

OPINION Bourse: Wall Street clôture en forte hausse, rebond technique dans un marché toujours nerveux
Mis à jour le 02/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi
Mis à jour le 02/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: Wall Street termine en baisse, plombée par le premier cas d’Omicron aux États-Unis
Mis à jour le 01/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, lestée par prises de bénéfices et Fed

Mis à jour le 03/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture la séance de vendredi en baisse

À surveiller: Dialogue, Cascades, et la Banque TD

03/12/2021 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Dialogue, Cascades, et la Banque TD? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: cinq entreprises technologiques qui offrent un bon potentiel de croissance

03/12/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Les entreprises Cognizant, CGI, Converge, Quisitive et Alithya offrent un bon potentiel, dit Vincent Fournier.