Saputo hausse son profit de plus de 160% à 139 M$ au 1er trimestre

Publié le 04/08/2022 à 12:39

Saputo hausse son profit de plus de 160% à 139 M$ au 1er trimestre

Publié le 04/08/2022 à 12:39

Par La Presse Canadienne

La société s’attend à ce que les pressions inflationnistes perdurent, tant pour les intrants que sur les coûts de logistique, mais elle prévoit minimiser leur effet avec ses hausses de prix. (Photo: La Presse Canadienne)

Le géant des produits laitiers Saputo (SAP) a affiché jeudi un bénéfice net de 139 millions de dollars (M$) pour son premier trimestre, en forte hausse par rapport à celui de 53 M$ de la même période un an plus tôt. 

La société montréalaise a expliqué qu’elle avait navigué à travers les pressions inflationnistes en haussant ses prix, augmentant sa productivité et en entreprenant des initiatives de réduction de coûts. 

Les marges de Saputo devraient s’améliorer grâce à la stabilisation des coûts des intrants, à la réalisation des prix et à l’efficience, a estimé le producteur fromager. 

Les revenus pour le trimestre clos le 30 juin se sont chiffrés à 4,3 milliards de dollars (G$), en hausse par rapport à ceux de 3,5 G$ du même trimestre l’an dernier. 

En excluant les éléments non récurrents, le bénéfice net de Saputo a atteint 161 M$, ou 39 cents par action, par rapport à celui de 122 M$, ou 30 cents par action, du premier trimestre un an plus tôt.

La société s’attend à ce que les pressions inflationnistes perdurent, tant pour les intrants que sur les coûts de logistique, mais elle prévoit minimiser leur effet avec ses hausses de prix. 

«Malgré l’inflation et les perturbations liées à la chaîne d’approvisionnement qui persisteront probablement, nous prévoyons une remontée substantielle du bénéfice au cours de l’exercice 2023 grâce à la pleine incidence des hausses de prix annoncées récemment, à l’amélioration de la productivité et de l’absorption des frais fixes, au retour à des taux historiques d’exécution des commandes et aux avantages découlant de notre plan stratégique mondial», a expliqué l’entreprise dans un communiqué. 

L’analyste Chris Li, de Valeurs mobilières Desjardins, a qualifié les résultats de «légèrement positifs», notant que le bénéfice avant impôts, intérêts et amortissement et le bénéfice par action s’étaient révélés largement supérieurs aux attentes.

«Dans l’ensemble, nous croyons que Saputo a connu un solide départ pour son exercice 2023. Même si un trimestre ne se traduit pas nécessairement par une tendance, nous croyons qu’il devrait permettre aux investisseurs d’être plus confiants vis-à-vis d’une solide reprise de la rentabilité pour le reste de l’exercice», a-t-il écrit dans une note aux clients.

Par ailleurs, le conseil d’administration de l’entreprise a autorisé un dividende trimestriel de 18 cents par action, qui sera versé le 16 septembre aux actionnaires inscrits en date du 6 septembre.

Saputo a annoncé mercredi des investissements pour rationaliser davantage son empreinte de fabrication aux États-Unis, incluant une somme de 45 M$ pour convertir une usine de mozzarella du Wisconsin en usine de fromage de chèvre.

Dans l’ensemble, les investissements et initiatives de consolidation annoncées devraient générer des économies annuelles à compter de l’exercice 2024, qui atteindront environ 9 M$ d’ici l’exercice 2025, a précisé Saputo. Leurs coûts s’élèveront à environ 15 M$ après impôts, et commenceront à être comptabilisés au deuxième trimestre de 2023.

À la une

Les nouvelles du marché

Mis à jour il y a 5 minutes | Refinitiv

La Banque du Canada rendra public son procès-verbal et hausses de prix à venir dans le secteur de l’alimentation

À surveiller : Microsoft, Uni-Sélect et Goodfood

Que faire avec les titres de Microsoft, Uni-Sélect et Goodfood?

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Mis à jour il y a 29 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Du soulagement en Europe et un léger repli attendu à Wall Street