Titres en action: Michelin, MDA, Hasbro, Lockheed Martin...

Publié le 26/07/2021 à 08:22, mis à jour le 26/07/2021 à 14:19

Titres en action: Michelin, MDA, Hasbro, Lockheed Martin...

Publié le 26/07/2021 à 08:22, mis à jour le 26/07/2021 à 14:19

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le géant français des pneumatiques Michelin (ML, 135,25 €) a revu à la hausse lundi ses prévisions pour l'année 2021 après avoir connu un bon premier semestre, malgré des problèmes d'approvisionnement. Le groupe a enregistré 11,2 milliards d'euros de ventes entre janvier et juin, contre 9,4 milliards sur la même période de 2020, et 11,8 milliards au premier semestre 2019, avant la crise de la COVID-19. Un an après être tombé dans le rouge sous l'effet de la crise sanitaire, Michelin est revenu au premier semestre à son niveau de rentabilité de 2019, avec un résultat opérationnel des activités courantes (dit «résultat opérationnel des secteurs») de 1,4 milliard d'euros, soit 12,7% des ventes. Le groupe enregistre un bénéfice net d'un milliard d'euros. Michelin prévoit désormais un résultat opérationnel des secteurs à 2,8 milliards d'euros à parités constantes, contre 2,5 milliards précédemment, et des flux de trésorerie disponibles supérieurs à un milliard d'euros.

 

L’Agence spatiale canadienne a attribué un contrat d’une valeur de 35,3 millions $ à MDA (MDA, 15,47 $) pour la conception d’un élément clé du Canadarm 3. MDA sera responsable de la conception des interfaces robotiques externes de la station Gateway pour Canadarm 3, qui est la contribution du Canada à la station lunaire internationale dirigée par les États-Unis qui orbitera autour de la lune. Le contrat fait suite à la première phase des travaux d’interface, attribuée en août 2019. Une phase de construction sera probablement attribuée dans environ un an. Les premiers éléments de Gateway seront lancés en 2024 et le lancement du Canadarm 3 est prévu deux ans plus tard. Il s’agit du troisième contrat attribué à MDA pour le programme en plusieurs phases Canadarm 3, évalué à plus d’un milliard de dollars. Le Canadarm a effectué 90 missions de navette spatiale depuis ses débuts en 1981. Pour sa part, le Canadarm 2 est en service sur la Station spatiale internationale depuis plus de 20 ans.

 

Le vendeur de jouets Hasbro (HAS, 103 $US) bondissait à Wall Street lundi après avoir dévoilé des résultats dépassant les attentes au deuxième trimestre grâce notamment au succès des cartes Magic et Donjons & Dragons et au rebond de ses activités audiovisuelles. L'action du groupe s'envolait de plus de 11% dans les premiers échanges à la Bourse de New York. Son chiffre d'affaires a progressé de 54% par rapport à la même période en 2020, marquée alors par des fermetures de magasins et des pénuries pour certains produits, à 1,32 milliard de dollars. Il a été tiré par les ventes de la division consacrée aux cartes à collectionner, qui ont été multipliées par plus de deux. L'entreprise a toutefois enregistré au deuxième trimestre une charge de 102 millions de dollars liée à cette opération, qui a pesé sur son résultat final: Hasbro a encaissé une perte nette de 23 millions de dollars. Mais rapporté par action et hors éléments exceptionnels, le bénéfice s'est affiché à 1,05 dollar, soit bien au-dessus des 48 cents attendus par les analystes. 

 

Le groupe de défense américain Lockheed Martin (LMT, 380,77 $US) a dévoilé des résultats trimestriels mitigés lundi, avec un chiffre d'affaires supérieur aux attentes, mais un bénéfice lesté par des «problèmes de performance» dans un programme aéronautique secret Défense. Lockheed Martin a vu ses ventes augmenter de 5% d'avril à juin, à 17,03 milliards de dollars. Le chiffre d'affaires a été tiré par la branche «espace» (+10%), qui fabrique entre autres des satellites et engins spatiaux. Dans le segment des missiles, le groupe a affiché des revenus en hausse de 5,1%. Les ventes tirées de la division «Rotary and Mission» (hélicoptères, systèmes électroniques, formation, entrainement) ont augmenté de 5%, aidées par les hélicoptères Sikorsky. La branche aéronautique, qui a livré 37 exemplaires de l'avion de combat F-35 au cours du trimestre, a vu son chiffre d'affaires augmenter de 2,5%. Quant au bénéfice net de Lockheed Martin, il a progressé de 11% à 1,8 milliard de dollars. Mais ajusté par action et hors éléments exceptionnels, le bénéfice s'est affiché à 6,52 dollars, soit juste au-dessous des attentes (6,53 dollars).

 

Le géant néerlandais de l'électronique Philips (PHG, 47,94 $US) a annoncé lundi une baisse de son bénéfice net au deuxième trimestre, plombé par un rappel mondial d'appareils respiratoires défectueux, utilisés notamment pour traiter l'apnée du sommeil à domicile. D'avril à fin juin, son bénéfice net a reculé de 27% à 153 millions d'euros, partiellement en raison d'un déclin à deux chiffres dans sa division d'appareils respiratoires. En revanche, Philips a fait état d'une hausse de 9% de son chiffre d'affaires trimestriel à 4,23 milliards d'euros, par rapport à la même période de l'année précédente. En juin, le groupe avait lancé un rappel dans le monde entier sur certains appareils de ventilation mécanique, en raison d'un possible problème concernant de la «mousse insonorisante présente dans ces dispositifs médicaux». Sur l'ensemble de l'année 2021, M. van Houten a prédit une hausse à un chiffre de ses ventes, même si un certain nombre d'incertitudes demeure en raison de la pandémie de coronavirus et de son impact sur la pénurie de composants électroniques. Le titre de Philips plongeait de près de 6% dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de Wall Street.

 

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair (RYA, 104,52 $US) a vu sa perte s'aggraver lors de son premier trimestre décalé à 273 millions d'euros à cause de tarifs encore bas et de coûts élevés dus aux restrictions et incertitudes sur les voyages. Dans un communiqué lundi, le transporteur «low cost» note que sa perte nette a augmenté de 47% sur un an lors des trois mois achevés fin juin, malgré un chiffre d'affaires presque triplé à 371 millions d'euros. Le trafic a largement repris entre avril et fin juin à 8,1 millions de voyageurs, comparé à la même période l'an dernier, lorsqu'un confinement strict était en place dans de nombreux pays d'Europe et au Royaume-Uni. Les coûts opérationnels ont en revanche également beaucoup augmenté (+116%), creusant la perte du groupe. L'industrie aérienne a été l'une des plus durement frappées par la pandémie de coronavirus avec un trafic annihilé pendant des mois et le groupe avait enregistré le pire exercice de son histoire en 2020-2021 avec une perte de l'ordre du milliard d'euros. Il avait décidé en outre au début de la crise sanitaire de supprimer quelque 3 000 emplois, soit 15% de ses effectifs. Le groupe compte se relever de la crise de la COVID-19 en passant à 200 millions de passagers d'ici à l'exercice 2024. Ryanair avait annoncé mi-juillet vouloir recruter plus de 2 000 pilotes dans les trois ans.

 

Sur le même sujet

Titres en action: Toast, Sony India, ZEE, Aurora Cannabis, Dynacor, ...

Mis à jour le 22/09/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Bourse: Wall Street termine en hausse, plus marquée par Evergrande que par la Fed

Mis à jour le 22/09/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto enregistre sa meilleure séance en deux mois.

À la une

Marketing: découvrez quel est votre niveau de maturité numérique

22/09/2021 | lesaffaires.com

Participez à ce sondage pour obtenir le score de maturité numérique de votre entreprise.

Merci pour tout, Louise

22/09/2021 | Marine Thomas

Si vous aussi, vous avez une personne que vous admirez dans votre entourage, n’attendez pas, dites-lui maintenant.

À la une: trouver de nouvelles façons de s'approvisionner

Édition du 22 Septembre 2021 | Les Affaires

La pandémie a enrayé la machine bien huilée qu’étaient les chaînes logistiques mondiales...