Titres en action: George Weston, Banque Laurentienne, Vivendi, Clariant

Publié le 23/11/2021 à 09:22, mis à jour le 23/11/2021 à 11:47

Titres en action: George Weston, Banque Laurentienne, Vivendi, Clariant

Publié le 23/11/2021 à 09:22, mis à jour le 23/11/2021 à 11:47

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

George Weston (WN.TO, 139,71 $) a affiché mardi un bénéfice attribuable aux actionnaires de 124 millions $ pour son troisième trimestre, en baisse de 59% par rapport à celui de 303 millions $ réalisé lors de la même période l’an dernier. La société, qui détient d’importants investissements dans les Compagnies Loblaw et dans la fiducie de placement immobilier Propriétés de Choix, a fait état d’un profit de 82 cents par action pour le trimestre clos le 9 octobre, alors que celui−ci s’était établi à 1,96 $ un an plus tôt. Les revenus ont totalisé 16,19 milliards $, un chiffre d’affaires en baisse par rapport à celui de 15,81 milliards $ de la même période l’an dernier. En excluant les éléments non récurrents, George Weston a dit avoir réalisé un profit ajusté de 2,39 $ par action au plus récent trimestre, comparativement à un profit ajusté de 2,32 $ par action un an plus tôt. En novembre, George Weston a annoncé avoir signé un accord pour se départir des activités de produits de longue conservation de Weston Foods à la société Hearthside Food Solutions, en Illinois, pour 370 millions $. Cette entente faisait suite à la signature, en octobre, d’une autre entente sur la vente des activités de produits de boulangerie frais et surgelés de Weston Foods à FGF Brands pour 1,2 milliard $.

La Banque Laurentienne du Canada a déclaré mardi qu'à la suite de son examen stratégique, elle prévoit comptabiliser certaines charges dans ses résultats du quatrième trimestre de l'exercice 2021, lesquelles devraient entraîner une réduction de 163 millions $ après impôts. La banque montréalaise a annoncé qu'elle dévoilerait son nouveau plan stratégique lors d'une journée des investisseurs le 10 décembre après avoir publié ses résultats du quatrième trimestre. Les charges non récurrentes comprennent une dépréciation de l'écart d’acquisitions ainsi que des charges liées à la consolidation de ses deux plateformes numériques en une seule. La banque prévoit aussi comptabiliser des charges liées à une réduction du nombre d'espaces de bureaux qu'elle loue ainsi qu'une augmentation des provisions pour pertes sur créances. La Laurentienne affirme que les charges devraient réduire son bénéfice ajusté de 14 millions $ après impôts. Le bénéfice dilué par action présenté devrait être touché de 3,73 $ et le bénéfice dilué ajusté par action, de 33 cents.

Vivendi (VIVHY, 12,57 $US), actionnaire principal de Telecom Italia (TIT.MI, 0,44 €) avec 23,75% de ses actions, «n’a aucune intention de céder sa participation» dans l'opérateur italien, a déclaré un porte-parole de Vivendi à l’AFP mardi, répondant à l'offre d'achat du fonds américain KKR. «Vivendi est un actionnaire de long terme» dans Telecom Italia «depuis le début et Vivendi réitère son souhait de travailler avec les autorités et les institutions publiques italiennes pour assurer le succès de long terme de Telecom Italia», a assuré le porte-parole. Le fonds d'investissement américain KKR a annoncé lundi être prêt à mettre 11 milliards d'euros sur la table pour racheter la totalité du capital de Telecom Italia. Juste avant la tenue d’un conseil d'administration extraordinaire de Telecom Italia dimanche, Vivendi avait démenti «fortement avoir eu des discussions avec des fonds», et avait déjà affirmé être «un investisseur de long terme dans Telecom Italia».

Le groupe suisse de chimie de spécialités Clariant (CLN.SW, 16,66 $CHF) veut mettre l'accent sur la Chine, où il va concentrer plus du tiers de ses investissements, annonce-t-il mardi lors de la présentation de ses objectifs financiers pour 2025. Le groupe suisse, qui fabrique aussi bien des produits de dégivrage pour les pistes d'avions que des additifs pour les peintures ou ingrédients pour les cosmétiques, entend faire croître ses ventes de 4 à 6% par an d'ici 2025. Il compte également accroître sa marge brute d'exploitation aux environs de 19 et 21%, chiffre-t-il en amont d'un point avec les investisseurs. Par comparaison, il avait fixé la barre entre 16% et 17% pour 2021 lors de la publication fin octobre de ses résultats trimestriels. Dans sa feuille de route pour 2025, Clariant prévoit de mettre l'accent sur l'innovation dans les produits durables, étendre son empreinte géographique en se focalisant en particulier sur la Chine et assurer une mise en œuvre «disciplinée» d'acquisitions ciblées. Le groupe compte consacrer «plus du tiers» de son enveloppe d'investissements, fixée entre 280 et 320 millions de francs suisses (266 à 304 millions d'euros), à la Chine, le «plus gros marché» pour la chimie de spécialités, mais aussi celui qui enregistre «la plus forte croissance», souligne-t-il. Il entend y faire croître ses ventes pour que la Chine représente 14% du total de son chiffre d'affaires d'ici 2025.

Sur le même sujet

La Banque Laurentienne s’attaquera aux délais d’obtention d'une carte de crédit

Quelques jours avant Noël, la Banque Laurentienne a annoncé qu’elle avait conclu une entente avec la Financière Brim.

«Nos racines sont au Québec», dit la PDG de la Laurentienne

Le plan stratégique ne prévoit pas une diminution du caractère québécois de la banque, juge la PDG Rania Llewellyn.

OPINION À surveiller: Banque Laurentienne, Costco et Cenovus
13/12/2021 | Jean Gagnon
Titres en action: Banque Laurentienne, Shell, Tesla
Mis à jour le 10/12/2021 | AFP et La Presse Canadienne
Boussole boursière: les institutions financières à la course aux dividendes
Édition du 24 Novembre 2021 | Jean Gagnon

À la une

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Comment avoir une écoute vraiment attentive?

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»

Russie: la Banque centrale veut bannir les cryptomonnaies dans le pays

Il y a 45 minutes | AFP

L'institution a publié un rapport jeudi proposant l'interdiction du «minage», concourant à la création des cryptoactifs.