Titres en action: ABB, BRP

Publié le 14/09/2022 à 10:05, mis à jour le 14/09/2022 à 10:56

Titres en action: ABB, BRP

Publié le 14/09/2022 à 10:05, mis à jour le 14/09/2022 à 10:56

(Illustration: Camille Charbonneau)

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

ABB investit aux États-Unis dans une nouvelle usine de bornes de recharge

Le groupe helvético-suédois ABB (ABBN.SW, 26,73 $CHF, en baisse de 2,41%) investit dans un nouveau site de production pour les bornes de recharge destinées aux véhicules électriques aux États-Unis, annonce-t-il mercredi, maintenant les investissements pour cette division dont il a repoussé l'introduction en Bourse. Dans un communiqué, le groupe a évoqué un investissement de «plusieurs millions de dollars» dans une usine à Columbia, en Caroline du Nord, qui doit déboucher sur la création d'une centaine d'emplois, sans toutefois en fournir le montant exact.

Cette usine sera en mesure de fabriquer 10 000 chargeurs par an d'une puissance de 20 à 180 kilowatts pour répondre à la demande grandissante de bornes de recharge publiques, pour les bus scolaires ainsi que pour les flottes de véhicules. À l'heure où les entreprises s'interrogent sur la relocalisation de la production, cette nouvelle implantation aux États-Unis doit lui permettre de répondre plus rapidement à la demande, de «créer une chaîne d'approvisionnement localisée plus efficace» et de «réduire les délais de livraison», précise ABB dans un communiqué.

Les États-Unis sont le plus gros marché d'ABB. Le groupe qui fabrique aussi bien des robots industriels que des systèmes de traction ferroviaire ou des moteurs à basse tension pour les bateaux y dispose de 40 usines et centres de distribution. Il y emploie environ 20 000 personnes. Le groupe avait prévu d'introduire en Bourse sa division d'e-mobilité, spécialisée dans les bornes de recharge électrique. Fin juin, il a toutefois décidé de repousser l'opération à une date non définie devant les secousses sur les marchés financiers.

 

BRP a relevé ses prévisions après un bon deuxième trimestre

BRP (DOO.TO, 96,64 $, en hausse de 7,99%) a relevé ses prévisions en déclarant un bénéfice net de 237,7 millions de dollars au deuxième trimestre et des ventes en hausse de 28% par rapport à il y a un an. Le fabricant de Ski-Doo et Sea-Doo affirme que son bénéfice net par action s’est élevé à 2,94 $ pour le trimestre terminé le 31 juillet, comparativement à un bénéfice de 212,9 M$ ou 2,46 $ par action un an plus tôt.

Les revenus de ce qui était le deuxième trimestre de l’exercice 2023 de l’entreprise ont totalisé 2,44 G$, contre 1,90 G$ au même trimestre l’an dernier. BRP affirme que son bénéfice normalisé pour le trimestre s’est élevé à 2,94 $ par action, en hausse par rapport à un bénéfice normalisé de 2,89 $ par action il y a un an.

Dans ses perspectives, la société dit qu’elle s’attend désormais à ce que ses revenus pour l’ensemble de son exercice 2023 augmentent entre 26 et 31% par rapport à son exercice 2022, en hausse comparativement aux prévisions antérieures de croissance entre 24 et 29%. BRP a également relevé ses prévisions de bénéfice par action pour son exercice 2023 entre 11,30 $ et 11,65 $, en augmentation par rapport aux prévisions précédentes entre 11,00 $ et 11,35 $.

Sur le même sujet

À surveiller: la Banque CIBC, la Banque TD et Empire

02/12/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de la Banque CIBC, de la Banque TD et d'Empire ?

À surveiller: Saputo, Rogers et Banque Nationale

01/12/2022 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Saputo, Rogers et Banque Nationale? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Leader, soyez engagé(e)s!

Il y a 1 minutes | Claudine Bergeron

BLOGUE INVITÉ. Certaines personnes cultivent un peu trop la pensée magique.

À surveiller: Banque de Montréal, Theratechnologies et Capital Power Corporation

10:05 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de BMO, Theratechnologies et Capital Power? Voici quelques recommandations d'analystes.

La muskerie du 5 décembre: des projets cacophoniques chez Twitter

10:45 | Les Affaires

24 MUSKERIES EN ATTENDANT LE PÈRE NOËL. Badge «Officiel» ou non?