Berkshire Hathaway sera enfin plus accessible aux investisseurs

Publié le 14/11/2009 à 00:00

Berkshire Hathaway sera enfin plus accessible aux investisseurs

Publié le 14/11/2009 à 00:00

Par Marie-Claude Morin

À la suite de l'acquisition de Burlington Northern Santa Fe, l'action du conglomérat Berkshire Hathaway (NY, BRK.B, 3 425 $ US) pourrait se retrouver dans le S&P 500, l'indice phare de la Bourse de New York.

Du même coup, l'action de la société de Warren Buffett ferait automatiquement son apparition sur les écrans radar de nombreux gestionnaires de portefeuilles.

Ironiquement, Berkshire Hathaway, avec sa valeur boursière de 157 milliards de dollars américains (G$ US), est la plus grande entreprise américaine ne figurant pas dans l'indice S&P 500. La raison : un trop faible volume de transactions. Mais les choses pourraient bien changer.

L'action s'échangerait à environ 70 $ US

Pour faciliter l'achat du transporteur ferroviaire Burlington Northern, une transaction de 26 G$ US dont 40 % est payé en actions -, Berkshire Hathaway divisera son action de catégorie B en 50 nouvelles actions, ce qui permettra aux petits actionnaires de Burlington de recevoir leur paiement en actions.

Ce fractionnement fera passer le prix de l'action de catégorie B de 3 425 $ US à approximativement 70 $ US, un montant beaucoup plus abordable pour ceux qui ont toujours rêvé d'acheter des actions de Berkshire.

L'action devrait s'échanger plus facilement et ainsi atteindre le volume exigé pour faire partie du S&P 500.

" Après quelques mois de volume de transactions élevé, Berkshire Hathaway sera intégrée au S&P 500, probablement à la fin de 2010 ou en 2011 ", explique Bruce Kent, gestionnaire de portefeuilles chez RBC Dominion valeurs mobilières.

Ensuite, le titre sera automatiquement acheté par une multitude de fonds qui reproduisent l'indice-vedette de la Bourse de New York.

Aucun effet sur la valeur de l'entreprise

Point important : le fractionnement des actions ne modifie aucunement la valeur de Berkshire. " Le fractionnement ne change rien à la valeur de l'entreprise, qui reste un excellent placement. Il facilite simplement l'achat du titre par les particuliers ", commente M. Kent.

Berkshire sera avant tout plus visible. Elle profitera également d'un meilleur suivi de la part des analystes, croit David Carr, cogestionnaire des fonds Oak Value à Cincinnati : " Le marché se familiarisera avec les sociétés non financières détenues par Berkshire, ce qui calmera les inquiétudes quant à l'après-Buffett. "

Âgé de 79 ans, le célèbre investisseur entretient toujours un certain mystère quant à sa relève.

Seul petit bémol : " La volatilité augmentera sûrement à cause des fonds indiciels et des spéculateurs à court terme (day traders), mais ça n'enlève rien à l'attrait du titre pour un investisseur ayant une approche à long terme ", dit Daniel Lalonde, vice-président à la Financière Banque Nationale.

Malgré son fractionnement, l'action de Berkshire reste un titre prestigieux, croit Luc Girard, directeur du groupe-conseil en portefeuilles chez Valeurs mobilières Desjardins. " Berkshire Hathaway n'est plus considérée comme inaccessible depuis 1996, quand elle a créé ses actions de catégorie B [qui valent le trentième des actions A]. Le fractionnement ne devrait donc pas altérer son image. " L'action A s'échange à un peu plus de 100 000 $ US.

À la une

Comment générer des revenus passifs avec ses cryptos

La méthode de l’«airdrop» peut constituer un placement initiatique et lucratif.

Les prix du sans-fil ont diminué, mais les gens ne le ressentent pas, dit Champagne

Il y a 23 minutes | La Presse Canadienne

M. Champagne s’est dit satisfait des chiffres, qui correspondent aux dernières offres de forfaits sur le marché.

Le troisième lien Québec-Lévis de François Legault vu par trois experts

Le premier ministre François Legault a annoncé, jeudi dernier, qu’il relançait son projet de troisième lien autoroutier.