À surveiller: Xebec, Chorus Aviation et Disney

Publié le 12/11/2021 à 11:54

À surveiller: Xebec, Chorus Aviation et Disney

Publié le 12/11/2021 à 11:54

Par Catherine Charron

(Photo: courtoisie)

Que faire avec les titres de Xebec, Chorus Aviation et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


Xebec Absorption (XBC, 3,24 $): l’entreprise doit encore faire ses preuves

Bien qu’elle ait suivi le tracé de sa nouvelle stratégie, les résultats trimestriels du fournisseur de solutions d’énergie propre destinées aux gaz renouvelables Xebec sont freinés par ses projets existants, constate Rupert Merer de la Financière Banque Nationale.

Son segment de système ayant connu quelques ratés, l’entreprise dont le siège social se trouve à Blainville a dévoilé des revenus de 26,7 millions de dollars, ce qui est sous les attentes des analystes et de la Financière Banque Nationale, qui tablaient respectivement sur 34,6 M$ et 33,2 M$.

Ses revenus totaux ont néanmoins grimpé de 45,2% par rapport à la même période l’an dernier, grâce à ses acquisitions, mais ses contrats existants ont freiné sa croissance, nuance Rupert Merer. Leurs coûts d’exploitation ayant néanmoins été plus bas, sa marge brute a atteint 10,2 M$, en hausse de 18,4% par rapport au troisième trimestre de 2020. C’est mieux que le 8,5 M$ qu’avait prévu l'analyste de la Financière Banque Nationale.

Son bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) s’en est aussi mieux tiré que ce à quoi s’attendait l’analyste (-1,1 M$), en s’établissant à 0,3 M$.

Xebec doit en grande partie ses résultats aux nombreuses acquisitions qu’elle a accomplis au cours de la dernière année. En novembre seulement, elle a mis la main sur UECompression, une entreprise du Colorado. Elle devrait en ressentir les effets sur ses revenus dès le quatrième trimestre de 2021, et sur sa capacité de production dès la deuxième moitié de l’exercice 2022.

Cette stratégie d'acquisition devrait se poursuivre jusqu’au cours de l’exercice 2025. D’ici là, la société compte mettre la main sur une trentaine d'entreprises.

Son carnet de commandes s’est aussi allongé, en hausse de 75,9 M$ par rapport au 11 août 2021, profitant de l'acquisition de HyGear et Inmatec, de même que celle de UECompression. Xebec a mis à jour ses objectifs, car elle s’attend à ce que ses revenus atteignent le haut de sa fourchette de prédiction. Ils devraient donc s’établir entre 120 M$ et 130 M$. Sa marge de BAIIA devrait s’établir entre -3% et -5%.

Ajustant lui aussi ses prévisions pour l’ensemble de l’exercice après de tels résultats, Rupert Merer croit que l’entreprise profitera de ce nouveau plan de match, ce qui devrait générer de meilleures marges. Toutefois, il se garde quelques réserves avant de réellement ajuster ses attentes à l’égard de son cours cible. L'entreprise doit encore démontrer qu’elle se détourne bel et bien des secteurs du gaz naturel renouvelable et de l’hydrogène.

Son cours cible est maintenu à 4,50 $, et sa recommandation à «performance de secteur».

Chorus Aviation (CHR, 4,24 $): ses activités de location décollent

À la une

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour à 17:15 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru? Voici quelques recommandations d’analystes.