À surveiller: Savaria, Innergex et Netflix

Publié le 09/04/2024 à 08:44

À surveiller: Savaria, Innergex et Netflix

Publié le 09/04/2024 à 08:44

Par Catherine Charron

De nombreux facteurs expliquent pourquoi Doug Anmuth de JPMorgan Chase augmente ses attentes à l’égard de Netflix à quelques jours du dévoilement de ses résultats. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Savaria, Innergex et Netflix? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

Savaria (SIS, 16,55$): une acquisition annoncée à la veille de sa première Journée des investisseurs

Frédéric Tremblay de Valeurs mobilières Desjardins salue l’acquisition faite par Savaria de D.A. Matot, une entreprise spécialisée dans les monte-plats et les plates-formes élévatrices pour matériel dans le secteur commercial et industriel.

En se fiant aux précédentes acquisitions de la société de Laval, l’analyste croit que celle-ci devrait bonifier de 5 à 6x son bénéfice avant intérêt, impôt et amortissement (BAIIA).

L’entreprise basée en Illinois a rapporté en 2023 des revenus de 8,6 millions de dollars, et un bénéfice par action de 1,5 million de dollars. La marge bénéficiaire était donc de 17,5%, rapporte-t-il.

Cet achat s’inscrit directement dans la stratégie de diversification de l’offre de Savaria. Œuvrant depuis 1888, la réputation de la société n’est pas à refaire, ce qui devrait plaire à ses revendeurs, estime Frédéric Tremblay.

Cette transaction ne devrait pas nuire à son plan stratégie surnommé Savaria One, d’après lui, alors que D.A. Matot devrait continuer de produire au cours des 12 prochains mois les monte-plats et les plates-formes élévatrices pour le compte de Savaria. À la fin de cette période, ce sera à Brampton, en Ontario, qu’ils seront fabriqués.

À quelques heures du début de sa toute première Journée des investisseurs, l’action de Savaria s’échangeait à 8,5x son BAIIA prévu en 2025. C’est bien moins que le multiple moyen des cinq dernières années, qui avoisine plutôt le 10,6x, souligne l’analyste.

Il s’attend à en apprendre davantage sur des occasions de croissance, dont davantage de détails à propos de Savaria One, ce qui devrait rassurer les investisseurs et rendre le titre d’autant plus attrayant.

Il maintient son cours cible à 22,50$, et sa recommandation à «achat».

Innergex (INE, 8$): un titre qui devrait rapporter à long terme

Sur le même sujet

À surveiller: Héroux-Devtek, Banque TD et Alphabet

24/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Héroux-Devtek, Banque TD et Alphabet? Voici des recommandations d’analystes.

À surveiller: AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed

17/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed? Voici des recommandations d’analystes.

OPINION La place du Canada en investissement responsable
16/05/2024 | Tommy Ouellet
À surveiller: Premium Brands Holding, Wesdome et GDI
Mis à jour le 14/05/2024 | Catherine Charron
Titres en action: RioCan
Mis à jour le 08/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.