À surveiller: Rogers, Lightspeed et MTY

Publié le 01/10/2021 à 09:33

À surveiller: Rogers, Lightspeed et MTY

Publié le 01/10/2021 à 09:33

Par Catherine Charron

Le mercure aura notamment affecté les résultats de la pizzeria. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Rogers, Lightspeed et MTY? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

  

Rogers Communications (RCI.B, 59,63 $): son chef de la direction financière quitte le navire

Après près d’une décennie à la tête de la direction financière du plus gros joueur du sans-fil au Canada, Tony Staffieri quitte Rogers. Si cette annonce sert selon lui d’un appel général à candidatures, Aravinda Galappatthige de Canaccord Genuity estime que la société devra impérativement trouver rapidement chaussure à son pied.

Puisque le ralentissement causé par la pandémie tire à sa fin, l’entreprise doit redoubler d’efforts pour améliorer sa performance financière si elle ne veut pas être supplantée par la concurrence dans cette course. Ses résultats trimestriels ont été plus volatils que ce à quoi s’attendait l’analyste, puisque le montage financier de l’entreprise est plus affecté par les conséquences de la COVID-19, a-t-il conclu.

La prochaine personne qui occupera le poste de Tony Staffieri devra donc regagner la confiance des investisseurs et présenter un plan de match clair, alors que le titre de Rogers plombe sa performance financière depuis le début de l’année, rappelle Aravinda Galappatthige.

D’autant qu’un levier financier de 5x — voire plus — pourrait s’ajouter au bilan de Rogers lorsque l’acquisition de Shaw sera complétée. D’ici là, d’autres mouvements dans la haute direction sont d’ailleurs à surveiller, glisse l’analyste. Une rigoureuse gestion financière sera donc nécessaire, mais aussi pour créer des synergies d’un milliard de dollars annoncées entre les deux sociétés.

C’est pourquoi il est persuadé que les yeux des investisseurs seront rivés sur le processus de sélection.

En attendant, c’est Paulina Molnar qui reprendra le temps de l’intérim les rênes des mains de celui qui quitte immédiatement ses fonctions. Tony Staffieri a figuré à de nombreuses reprises parmi les chefs de la direction financière les plus estimés selon plusieurs sondages, et a su gagner le respect d’acteurs du milieu aux positions variées, note Aravinda Galappatthige.

L’analyste maintient son cours cible à 71 $, et sa recommandation à achat.

 

Pour consulter le titre de Lightspeed, cliquez sur suivant.

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street fermée, marchés européens

Mis à jour il y a 3 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street était fermée ce lundi pour le jour férié du Martin Luther King Day.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:50 | Refinitiv

Reprise et Omicron, réduction du plastique, Amazon et Visa, 5G et aviation, la tempête perturbe les vols

À la une

La capacité hospitalière «inadéquate» du Québec pourrait nuire à la croissance

La Nationale craint que le système de santé du Québec mine l’économie quand la COVID-19 sera sous forme endémique.

Entreprises et consommateurs prévoient une forte inflation, selon la banque centrale

L’inflation est le problème économique le plus important pour les consommateurs.

Oui, les cryptos offrent des avantages aux entreprises les adoptant, mais…

LES CLÉS DE LA CRYPTO. L’angoisse de rater un événement important «Fear Of Missing Out» a rongé les institutions.