À surveiller: Lassonde, Magna et Corus

Publié le 10/06/2020 à 08:10

À surveiller: Lassonde, Magna et Corus

Publié le 10/06/2020 à 08:10

Par Dominique Beauchamp

Photo : courtoisie

Que faire avec les titres de Lassonde, Magna et Corus? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée. 

Lassonde (LAS.A, 164,25$): encore intéressante après un rebond de 34%

Le producteur de jus de Rougemont n’a pas perdu ses atouts défensifs tandis que l’achat de Sun-Rype et les récents investissements offrent un bon potentiel, croit Frederic Tremblay, de Desjardins Marché des capitaux.

L’analyste réitère sa recommandation d’achat et hausse son cours cible de 180 à 190$ après une série de rencontres virtuelles organisée avec les dirigeants, à la fin de mois de mai.

Après un mois de mars exceptionnel, la demande pour les jus est restée forte en avril et en mai chez les épiciers. Lassonde réalise 87% de ses ventes au détail, tandis que la moitié provient de marques maison, une offre qui lui est favorable dans la conjoncture actuelle, précise l’analyste.

L’achat de Sun-Rype en janvier améliore aussi sa position concurrentielle dans l’ouest canadien et le nord-ouest américain.

«Les dirigeants sont confiants de capter des revenus et des synergies. Lassonde priorisera l’élargissement de la distribution des collations de fruits de Sun-Rype à l’Amérique du Nord. L’entreprise veut aussi relever les marges plus près des siennes», explique Frederic Tremblay.

Un plan d’investissement qui ajoute 25 à 30% à la capacité de productoin d’aliments tels que les sauces à pâtes et les bouillons à fondue est presque achevé.

L’intégration de Sun Rype étant une priorité, Lassonde ne sera pas à l’affut d’autres achats stratégiques avant 2021, tant pour les jus que les aliments, croit-il.

À moyen terme, l’ajout à son l’offre d’eau aromatisée est aussi une possibilité.

Même si le rebond de 34% depuis la fin de mars et sept fois plus fort que le gain de 5% du S&P/TSX, Frederic Tremblay juge que l’action est encore attrayante.

L’aperçu des dirigeants pour 2020 semble prudent. Étant donné la croissance interne des revenus de 5% au premier trimestre, l’analyste hausse de 1,4 à 2% ses prévisions de croissance interne des revenus en 2020, par rapport aux orientations fournies de 0,7%. 

Magna International (MG, 62,95$): la reprise automobile fait grimper la cible de 32%

Sur le même sujet

É-U: les ventes de détail augmentent de façon surprise en septembre

10:06 | AFP

Alors que les analystes tablaient sur un repli, le total des ventes a augmenté de 0,7% par rapport à août.

En route pour l'environnement

Édition du 13 Octobre 2021 | Nicolas St-Germain

MILLE MOTS. Parmi les Canadiens sur le point d’acheter une voiture, 35 % d’entre eux envisagent de se procurer...

À la une

Bourse: Wall Street termine la semaine en forme, meilleure semaine depuis juin

Mis à jour à 17:05 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse avec le cours du pétrole brut.

À surveiller: Nuvei, Target et Air Canada

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Le bitcoin s'envole, le régulateur américain envisage d'ouvrir un peu plus le marché

12:09 | AFP

Le gendarme boursier américain envisage d'autoriser des fonds indiciels (ETF) liés à la cryptomonnaie.