À surveiller: Innergex, NFI Group et NuVista Energy

Publié le 05/08/2021 à 08:38

À surveiller: Innergex, NFI Group et NuVista Energy

Publié le 05/08/2021 à 08:38

Par Jean Gagnon

(Photo: La Presse Canadienne)

Que faire avec les titres de Innergex, NFI Group et NuVista Energy? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Innergex (INE, 20,55 $): Regardons 12 mois en avant, suggère l’analyste de la BMO

L’entreprise québécoise active dans le développement de la production électrique provenant de sources renouvelables, soit l'hydroélectricité, l'éolien et l'énergie solaire, a présenté des résultats en-deçà des attentes pour son 2e trimestre, et son titre s’est fait malmener en bourse mercredi, cédant près de 5%.

Mais Ben Pham, analyste chez BMO Marchés des capitaux, croit pour sa part que le rapport financier indique une amélioration des tendances quant à la production et au momentum que pourra générer certaines acquisitions, comme celle de 18 MW conclue tout récemment au Chili d’une valeur de 40,5 millions $US.

Selon l’analyste, la firme devrait profiter de sa journée des investisseurs prévue le 15 septembre pour mettre en lumière la tendance positive au chapitre de ses flux de trésorerie. En conséquence, il maintient sa recommandation de «sur-performance» et son cours cible de 23$.

Innergex rapporte des bénéfices avant impôts, intérêts et amortissement (BAIIA) ajustés à son 2e trimestre de 146 millions, alors que le consensus des analystes se situait à 159 millions. La différence s’explique surtout par l’absence dans les résultats des sites Flat Top et Shannon qui sont maintenant considérés comme des actifs à vendre depuis le 1er avril à la suite des tempêtes qui ont sévi au Texas. Au total, la production hydroélectrique s’est située au niveau de sa tendance à long terme, mais l’éolien était à 92% et le solaire à 83%.

L’analyste ne s'étonne pas de la faiblesse du titre si l’on ajoute l’arrêt des activités de Kwoeik Creek à la suite des dommages occasionnés par les feux de forêt en Colombie-Britannique. Mais cette situation est temporaire et les assurances devraient couvrir les pertes financières, selon lui.

Si l’on regarde 12 mois devant, on peut prévoir que la situation va s’améliorer alors que la production retrouvera un niveau plus approprié, que la croissance organique se poursuivra et que de nouvelles acquisitions contribueront au développement de la compagnie, croit l’analyste de la BMO.

 

NFI Group Inc. (NFI, 29,56 $): Le titre bondit de 9% à la suite des résultats trimestriels

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

22/10/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Nasdaq: l'action DWAC suspendue après une envolée

22/10/2021 | AFP

L'action Digital World Acquisition Corp est censée fusionner avec le nouveau réseau social de Donald Trump.

À la une

Hydrogène vert et biocarburants: une future stratégie interventionniste

22/10/2021 | François Normand

ANALYSE. Les Affaires dévoile les grandes lignes de la stratégie que Québec annoncera dans les prochaines semaines.

Bourse: Le Dow Jones conclut sur un record mais la tech s'est repliée

Mis à jour le 22/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en légère hausse grâce au secteur de l'énergie.

Titres en action: Corus, Schlumberger, Continental, Honeywell, ...

22/10/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.