À surveiller: Innergex, NFI Group et NuVista Energy

Publié le 05/08/2021 à 08:38

À surveiller: Innergex, NFI Group et NuVista Energy

Publié le 05/08/2021 à 08:38

Par Jean Gagnon

NFI Group Inc. (NFI, 29,56 $): Le titre bondit de 9% à la suite des résultats trimestriels

Le titre du constructeur d’autobus de Winnipeg s’était fait démolir à l’arrivée de la pandémie l’an dernier, chutant de près de 70% en un mois. Puis, il a tout regagné en mois d’un an. Toutefois, depuis le début de l’année 2021, il se négociait à l’intérieur d’un couloir de fluctuations plus étroit dont la tendance était néanmoins à la baisse. Mais la publication des résultats du 2e trimestre a permis au titre de rebondir de 9%, ce qui laisse croire que cette tendance s’est possiblement inversée.

Les ventes ont atteint 583 millions pour le trimestre alors que Cameron Derksen, analyste à la Banque Nationale, prévoyait 565 millions. La firme a livré 989 autobus, ce qui est supérieur à la prévision de 975. Les bénéfices avant impôts, intérêts et amortissement (BAIIA) ajustés a été de 51,9 millions, alors que l’analyste tablait plutôt sur 43 millions. La direction a réitéré qu’elle prévoyait réaliser un BAIIA entre 220 et 240 millions pour l’ensemble de l’année 2021.

À la fin du 2e trimestre, le carnet de commandes de NFI se situait à 8 168 commandes fermes et des options totalisant 4,25 milliards comparativement à 8 586 et 4,35 milliards à la fin du 1er trimestre. Mais le nombre de soumissions a bondi de 48,4% durant le trimestre, et les dirigeants de la firme prévoient que l’adjudication des contrats s’accélère d’ici la fin de 2021 et au début de 2022.

Par ailleurs, l’analyste de la Banque Nationale abaisse quelque peu ses prévisions pour 2022, car il anticipe un ralentissement de la demande de nouvelles autobus l’an prochain, repoussant ainsi une partie de la reprise à l’an 2023. Il croit néanmoins que la firme est en bonne voie pour atteindre l’objectif de 400 millions de bénéfices en 2025 formulé par la direction.

L’analyste réitère sa recommandation de «surperformance» et son cours cible demeure à 32$. Il prévoit une reprise soutenue de l’utilisation du transport en commun grâce à un apport significatif au financement de la part des gouvernements. Et si la firme s’approche de son objectif de 400 millions de bénéfices, son cours cible à plus long terme du cours du titre sera alors d’environ 43$.

 

NuVista Energy Ltd. (NVA, 3,21 $): Des résultats quand même positifs, selon l’analyste de Desjardins

Sur le même sujet

Le variant Omicron pourrait avoir un impact économique, dit Eric Girard

Le variant Omicron pourrait forcer le ministère des Finances à réviser ses projections pour 2022.

Bourse: Wall Street clôt en hausse après la frayeur du variant Omicron

Mis à jour à 16:43 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en légère hausse.

À la une

Comment rendre infaillible son approvisionnement?

BALADO. PME, sortez votre boule de cristal.

Bourse: Wall Street clôt en hausse après la frayeur du variant Omicron

Mis à jour à 16:43 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en légère hausse.

À surveiller: Calian, Green Impact Partners et WELL Health Technologies

09:26 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Calian, Green Impact Partners et WELL Health? Voici quelques recommandations d'analystes.