À surveiller: BlackBerry, Dollarama et BRP

Publié le 26/03/2021 à 08:24

À surveiller: BlackBerry, Dollarama et BRP

Publié le 26/03/2021 à 08:24

Par Denis Lalonde
Une salle de montre de produits BRP

Les prévisions émises par BRP pour l’exercice 2022, qui s’est amorcé le 1er février, sont de loin supérieures aux attentes. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de BlackBerry, Dollarama et BRP? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

BlackBerry (BB, 9,88$US) : les résultats du quatrième trimestre réussiront-ils à exciter les investisseurs de nouveau?

L’entreprise de logiciels aussi connue pour ses téléphones intelligents, BlackBerry, dévoilera ses résultats financiers du quatrième trimestre de son exercice 2021 terminé à la fin du mois de février le 30 mars.

L’analyste Paul Treiber, de RBC, s’attend à des résultats conformes aux prévisions avec des revenus en baisse de 16% sur un an à 246 millions de dollars.

Il prévoit une amélioration du bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) de 36 millions de dollars, ce qui est légèrement supérieur au consensus des analystes, qui anticipe qu’il atteindra 34 millions de dollars.

M. Treiber prévoit un bénéfice par action ajusté de 0,04$, un cent au-dessus du consensus.

«Les revenus provenant des licences de propriétés intellectuelles devraient bondir de 23% à 69 millions de dollars à la suite du règlement d’une dispute avec Facebook et à la vente de 90 brevets à Huawei», écrit-il.

Il ajoute toutefois que ces revenus provenant de ces deux événements se reflètent déjà dans les prévisions de l’entreprise

«Nous croyons que la magnitude de toute hausse des marges bénéficiaires liée à des ventes de licences de propriété intellectuelle n’aurait pas d’impact significatif pour BlackBerry étant donné sa capitalisation boursière de 5,6 milliards de dollars», dit l’analyste, ajoutant que la pénurie mondiale de semi-conducteurs pourrait ralentir une éventuelle progression des résultats.

Selon l’analyste, le ratio risque/rendement sur le titre n’est pas attrayant après la poussée de 49% des actions depuis le début de l’année, ce qui se compare à une hausse de 4% du S&P 500. BlackBerry a profité de l’enthousiasme des investisseurs du forum WallStreetBets en début d’année. Ces derniers ont fait grimper quelques titres, dont GameStop, pour tenter de faire perdre de l’argent à d’importants fonds spéculatifs qui avaient d’importantes positions de vente à découvert sur ces entreprises.

Il réitère sa recommandation de «sous-performance» et son cours cible sur un an de 7,50$US».

 

 

Dollarama (DOL, 51,74$) : des résultats qui souffriront des restrictions sur la vente de biens non essentiels

Sur le même sujet

À surveiller: BlackBerry, Apple et Tourmaline

24/09/2021 | Catherine Charron

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

À surveiller: BlackBerry, Alimentation Couche-Tard et GDI

20/09/2021 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de BlackBerry, Alimentation Couche-Tard et GDI? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Les gestionnaires sont surreprésentés parmi les travailleurs épuisés

RHÉVEIL-MATIN. Ils ont 70% plus de chance que les non-gestionnaires à se sentir en état de crise.

Le CELI d'Étienne Charest: un emprunt et de l'audace

07:31 | Jean Décary

PLEINS FEUX SUR MON CELI. En mars 2020, Étienne Charest a emprunté pour investir dans son CELI.

Bourse: cinq entreprises technologiques qui offrent un bon potentiel de croissance

BALADO. Les entreprises Cognizant, CGI, Converge, Quisitive et Alithya offrent un bon potentiel, dit Vincent Fournier.