À surveiller: Alimentation Couche-Tard, Shopify et Quincaillerie Richelieu

Publié le 04/07/2022 à 09:40

À surveiller: Alimentation Couche-Tard, Shopify et Quincaillerie Richelieu

Publié le 04/07/2022 à 09:40

Par Jean Gagnon

Quincaillerie Richelieu (RCH.TO, 33,43 $): le titre pourrait perdre encore 10%, selon l’analyste de la TD

Le risque de récession de plus en plus invoqué par de nombreux économistes ne favorise certainement pas le fabricant et distributeur de produits de quincaillerie spécialisés, car le cours de l’action a perdu 35% de sa valeur depuis le début de l’année.

À l’approche de la divulgation de ses résultats du 2e trimestre qui se fera le 7 juillet, Meaghen Annett, analyste chez Valeurs mobilières TD, prévoit que ceux-ci auront un effet plutôt neutre. Toutefois, en s’appuyant sur les bas précédents qu’avait touchés son multiple cours/bénéfices, l’analyste croit que le titre pourrait encore perdre 10% de sa valeur compte tenu des probabilités de récession.

L’analyste prévoit que les résultats indiqueront que les ventes ont augmenté de 22% comparativement à l’année précédente grâce à la croissance organique et à des acquisitions. La marge bénéficiaire avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) sera demeurée élevée, quoique semblable à l’année précédente, ce qui est attribuable principalement à des coûts de transport plus élevés.

L’analyste estime que les bénéfices par action seront de 0,79 $, quelque peu supérieurs à la prévision du consensus des analystes qui se situe à 0,73 $.

Un scénario de récession, bien qu’il risque d’affecter encore plus le cours de l’action du quincaillier, pourrait toutefois lui permettre de réaliser certaines acquisitions opportunistes compte tenu de la solidité de son bilan financier, et ce, malgré que la firme doive actuellement intégrer 8 récentes acquisitions, estime l’analyste.

Meaghen Annett, à quelques jours de la divulgation des résultats du 2e trimestre, se dit confortable à maintenir sa «recommandation à conserver». Compte tenu du risque de baisse toujours latent dans un scénario de récession, elle croit que le titre offrira un meilleur point d’entrée aux acheteurs éventuels lorsqu’il s’approchera du niveau de 30 $.

Elle réduit son cours cible de 48 $ à 44 $.

Sur le même sujet

Bourse: Alimentation Couche-Tard prépare-t-elle un grand coup?

09/09/2022 | Denis Lalonde

BALADO. Couche-Tard a mis un frein à son rachat d'actions. Est-ce un signal qu'une acquisition d'envergure approche?

À surveiller: Couche-Tard, Financière IGM et BRP

08/09/2022 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Couche-Tard, IGM Financial et BRP? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Myope, la Fed nous fait foncer droit dans le mur

Il y a 25 minutes | Gabriel Fortin (JosFinance)

BLOGUE INVITÉ. Sa détermination tardive à vaincre l’inflation risque de créer beaucoup plus de dommage à l’économie.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Mis à jour il y a 33 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Marchés: la livre au plus bas, les Bourses résistent après les élections italiennes

La Bourse de Moscou plonge de 10%

Mis à jour il y a 57 minutes | AFP

La Bourse de Moscou évolue à son plus bas depuis le début de l'offensive contre l'Ukraine.