Reprise des premières émissions en Bourse

Publié le 21/02/2009 à 00:00

Reprise des premières émissions en Bourse

Publié le 21/02/2009 à 00:00

Le retour des premiers appels publics à l'épargne (PAPE) en Amérique du Nord laisse croire que les investisseurs individuels et institutionnels reprennent confiance.

"Le fait que cinq sociétés aux États-Unis ont déposé un prospectus pour s'inscire en Bourse paraît invraisemblable compte tenu de l'aversion au risque des investisseurs", dit Louis Basenese, analyste pour The Oxford Club.

Il s'agit d'une situation encourageante pour la Bourse, en particulier les sociétés à faible capitalisation, juge-t-il.

Trois critères pour juger la situation

Trois critères permettront de conclure que les investisseurs reprennent confiance, selon M. Basenese. Le prix d'émission doit s'établir dans la partie supérieure de la fourchette prévue par le prospectus.

Deuxièmement, à la séance initiale, le cours du titre devra bondir au-dessus du prix d'émission dès les premières minutes de négociation.

Finalement, l'action devra clôturer sa première journée de négociation à un cours supérieur au prix fixé par la société et ses preneurs fermes.

Un premier exemple encourageant

Au moment de mettre sous presse, Mead Johnson Nutrition Company (NY, MJN, 26,43 $ US), un fabricant de produits alimentaires pour nouveaux-nés, avait réussi son entrée en Bourse.

Le comportement du titre la première journée de négociation, le 11 février, répondait aux trois critères de M. Basenese.

L'autre inscription en Bourse digne d'intérêt, prévue entre le 18 et le 20 février à New York, est The O'Gara Group. Cette société fournit des services de formation en sécurité aux employés du secteur public américain.

L'activité reprend aussi au Canada

Il semble y avoir également un dégel des inscriptions en Bourse au Canada, où il n'y a pas eu de PAPE depuis celui effectué par Forage Orbit Garant, de Val-d'Or, en juin dernier.

Trois sociétés de produits structurés veulent inscrire leur placement en Bourse.

Fonds mondial d'occasions de revenu O'Leary propose des unités d'un fonds qui investira surtout dans les obligations de sociétés, les titres de créance convertibles et les actions privilégiées de sociétés ayant une valeur boursière d'au moins 1 milliard de dollars.

De son côté, Fonds Horizons BetaPro accroît encore son offre de fonds négociés en Bourse qui sont gérés activement. BetaPro prévoit lancer le fonds AlphaPro Gartman, qui prendra des positions vendeur et acheteur sur des actions mondiales, des contrats à terme sur marchandises, des titres à revenu fixe et des devises.

Enfin, Preferred Share Investment Trust mettra l'accent sur les perspectives de croissance des actions privilégiées et de certains titres d'emprunt d'entreprise.

daniel.renaud@transcontinental.ca

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, rebond technique sans enthousiasme

Mis à jour le 08/12/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse jeudi.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 08/12/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Corus Entertainment, H2O Innovation et Dollarama

08/12/2022 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Corus, H2O Innovation et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes.