RIM acquiert le studio suédois TAT

Publié le 02/12/2010 à 15:27, mis à jour le 02/12/2010 à 15:26

RIM acquiert le studio suédois TAT

Publié le 02/12/2010 à 15:27, mis à jour le 02/12/2010 à 15:26

Par Olivier Schmouker

Jim Balsillie, le co-pdg de RIM, veut donner un look d'enfer au Playbook. Photo : DR.

Research In Motion (RIM), le fabricant du Blackberry, a acquis le studio suédois de design The Astonishing Tribe (TAT). L’objectif? Améliorer l'interface graphique et les fonctionnalités de ses cellulaires intelligents et futures tablettes numériques.

«TAT est connu pour le design innovant de ses interfaces mobiles, et ce de longue date», écrit David Yach sur le blogue officiel de RIM, sans dévoiler les détails de la transaction.

Le BlackBerry, conçu à l'origine pour les gens d’affaires, a une interface graphique qui souffre de la comparaison avec l'iPhone sur le marché grand public. De plus, le Playbook de RIM - une tablette multimédias équipée d'un écran tactile de 7 pouces - doit être lancé au premier trimestre de 2011 afin de concurrencer l’iPad. Résultat : l'interface graphique et les fonctionnalités jouent un tel rôle dans une décision d’achat que RIM a décidé de se renforcer sur ces plans.

TAT compte parmi ses clients Motorola, Sony Ericsson et Samsung, ainsi que nombre de fabricants de cellulaires utilisant le système d'exploitation mobile Android de Google. Quelque 20% des cellulaires actuellement existants sont passés entre leurs mains.

Avec Reuters.

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.