L'industrie crypto grandit malgré tout et façonne l'économie

Publié le 06/09/2021 à 15:44

L'industrie crypto grandit malgré tout et façonne l'économie

Publié le 06/09/2021 à 15:44

Par François Remy
stablecoins

La demande pour les «stablecoins» de cesse de croître. (Photo: Sajad Nori pour Unsplash)

LES CLÉS DE LA CRYPTO est une rubrique qui décode patiemment l’univers de la cryptomonnaie et ses secousses boursières, industrielles et médiatiques. François Remy se donne pour mission d’identifier les entrepreneurs prometteurs, de décoder les progrès techniques et d’anticiper les impacts industriel et sociétal de cette monnaie numérique.


(Illustration: Camille Charbonneau)

Les cryptomonnaies pourraient compter parmi les principaux moteurs de création de valeur au cours des prochaines années, mentionne le Forum dédié à la croissance (Growth Conference) de la société financière vancouvéroise Canaccord Genuity.

Paiements électroniques, numérisation des banques, actifs numériques, voilà autant de facettes d’une innovation technologique chevillée à l’argent. Et si cette innovation se poursuit au rythme actuel, le classement des plus grandes entreprises de la planète va grandement changer dans quelques années, estiment l’analyste Joseph Vafi et l’associé Pallav Saini de Canaccord Genuity (CG) au terme du 41e forum dédié à la croissance.

Le «secteur émergent des actifs numériques» figure parmi les enseignements à tirer de la trentaine de débats. Malgré l’effondrement des cours sur le marché crypto au deuxième trimestre, aucune des entreprises de l’écosystème du bitcoin n’a fait autre chose que de continuer à croître.

Ils en veulent pour exemple la «croissance remarquable» d’acteurs de premier plan dans le domaine des cryptomonnaies tels que BlockFi, dont la plateforme a vu la clientèle quintupler (500 000 utilisateurs) et les actifs sous gestion gonfler de 1,5 milliard de dollars (G$) à 12,5 G$. Et ce, rien que cette année.

BlockFi est une société américaine qui opère l’une des principales plateformes financières offrant des comptes rémunérés et des prêts à faible taux d’intérêt avec pour sous-jacent des crypto-actifs.

«La majorité de ses revenus est générée par le commerce de détail et les prêts institutionnels. Néanmoins, le commerce institutionnel et la carte de crédit à récompenses de BlockFi continuent de croître dans cette combinaison de revenus. Les revenus générés par les clients sont passés de 65 millions de dollars (M$) en 2020 à 240 M$ au premier semestre 2021», souligne Canaccord Genuity.

 

L’éclosion des stablecoins

Les analystes de CG précisent par ailleurs que, lors du forum, ils ont entendu parler de la croissance de la demande pour les stablecoins «de façon répétée». Pour rappel, comme leur nom l’indique, les stablecoins sont des actifs numériques adossés à des devises légales afin d’en stabiliser le cours.

Canaccord prend pour exemple l’USD Coin (USDC), de la firme Circle, fonctionnant sur plusieurs blockchains (Ethereum, Solana, Stellar, Algorand). Cette monnaie numérique liée au dollar est réglementée, entièrement réservée, et connaît une croissance rapide. L’USD Coin a permis pour environ 700 G$ de transactions au cours de l’année dernière. Circle est sur le point d’entrer en Bourse par le biais d’une (valorisation d’environ 4,5 G$ US).

L’opérateur de l’USDC, la société américaine Circle, est détenu en partie par le géant bancaire Goldman Sachs. Circle permet aux entreprises d’utiliser la monnaie numérique et les chaînes de blocs pour les paiements, le commerce et autres applications financières grâce à ses services transactionnels, ses comptes d’entreprise et les API de sa plateforme.

La plateforme de Circle stocke plus de 5 G$ d’actifs en monnaie numérique et a soutenu plus de 100 millions de transactions, près de 10 millions de clients de détail et plus d’un millier d’entreprises.

«Nous pensons que les monnaies stables vont changer la donne dans les transactions financières transfrontalières, en éliminant les frais bancaires obscurs et les longs délais d’attente pour la compensation des fonds», assurent les analystes de Canaccord Genuity.

Ils ajoutent que de nombreux acteurs du secteur des paiements opérant à l’échelle mondiale pourraient également exploiter ces monnaies numériques dites stables sur leurs plateformes, en contournant potentiellement les canaux de paiement traditionnels pour dégager des marges intéressantes.

 

Un attrape-client

Canaccord Genuity considère enfin que la crypto a également émergé comme un «outil clé d’acquisition de clients» pour les plateformes de trading de détail.

«Les utilisateurs sont embarqués à des coûts attrayants, puis on leur vend de manière croisée d’autres classes d’actifs telles que les actions», expliquent les analystes, jugeant qu’eToro est représentatif de cette stratégie.

eToro est une plateforme de «social trading» qui propose d’investir des cryptomonnaies. L’entreprise maltaise se concentre sur l’abaissement des barrières à l’entrée en permettant à quiconque de placer de l’argent d’une manière simple tout en s’inspirant d’autres membres.

«Avec plus de 23 millions d’utilisateurs enregistrés dans plus de 100 pays, eToro avait 9,4 G$ d’actifs sous gestion au 30 juin 2021. La société bénéficie de tendances à long terme, avec une croissance de 121 % des nouveaux utilisateurs inscrits, qui ont atteint 2,6 millions au deuxième trimestre. Les commissions totales ont augmenté de 125 % au deuxième trimestre pour atteindre 362 M$, ce qui implique un taux d’exploitation annuel d’environ 1,5 G$», énumère-t-on chez CG.

eToro passe aussi par une SPAC pour son introduction en Bourse, exhibant une valorisation d’environ 10,4 G$ US.

Sur le même sujet

La plateforme de cryptomonnaies FTX désormais valorisée 25 G$US

10:19 | AFP

Quelque 69 investisseurs différents ont participé à ce nouveau tour de table, selon un communiqué publié jeudi.

Le bitcoin franchit un nouveau plus haut historique à plus de 66 000 $US

20/10/2021 | AFP

Le bitcoin profite depuis un mois du lancement du premier fonds indiciel (ETF) lié à son cours à la Bourse de New York.

À la une

S'inquiéter d'une vague d’immigrants?

MAUDITE JOB! «Mon chèque de paie va-t-il bientôt diminuer parce que les employeurs embauchent à bas prix?»

En travail hybride? Faites gaffe aux «boys club»

RHÉVEIL-MATIN. Votre organisation doit faire l'effort d'inclure tous ses employés, même ceux qui travaillent à distance.

Bourse: le S&P 500 à un sommet

Mis à jour il y a 4 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice principal à la Bourse de Toronto a terminé en hausse.