Québec ajoute le fer de la fosse du Labrador aux minéraux critiques et stratégiques

Publié le 24/01/2024 à 11:07

Québec ajoute le fer de la fosse du Labrador aux minéraux critiques et stratégiques

Publié le 24/01/2024 à 11:07

Par François Normand

La société Minerai de fer du Québec, une filiale de Champion Iron, qui exploite la mine de fer du lac Bloom, près de Fermont, a salué la décision du gouvernement de François Legault. (courtoisie)

C’était une demande pressante de l’industrie, et le gouvernement du Québec y a répondu: le fer de la fosse du Labrador, reconnu pour sa haute pureté, figure désormais dans la liste des minéraux critiques et stratégiques (MCS).

La ministre des Ressources naturelles et des Forêts, Maïté Blanchette Vézina, en a fait l’annonce ce mardi, lors du dévoilement du Plan d’action 2023-pour la mise en œuvre du Plan québécois pour la valorisation des minéraux critiques et stratégiques 2020-2025, lancé en octobre 2020.

Outre le fer de haute pureté de la fosse du Labrador, la ministre a aussi annoncé que l’aluminium, l’apatite, le germanium, le manganèse et la silice de haute pureté s’ajoutent également à la liste des MCS, qui passe ainsi de 22 à 28 éléments.

Les minéraux dits critiques, comme le cuivre, sont essentiels aux principaux secteurs de l’économie québécoise. Il y a aussi un risque d’en manquer au niveau des approvisionnements tel que le gallium.

Les minéraux dits stratégiques sont quant à eux indispensables pour la transition énergétique du Québec. On y retrouve le lithium, le graphite, le cobalt ainsi que les terres rares et les éléments du groupe platine.

 

ArcelorMittal réclamait cette reconnaissance

Dans une entrevue accordée à Les Affaires en décembre 2022, le président et chef de la direction d’ArcelorMittal Mines et infrastructure Canada, Mapi Mobwano, avait plaidé pour que Québec inclue le fer dans la liste des MCS.

«Cette reconnaissance favoriserait la deuxième transformation du fer au Québec», avait déclaré alors le patron de la société minière active au Québec, sur la Côte-Nord, avec une mine de fer à Fermont (mine du mont Wright) et une usine de bouletage de fer, à Port-Cartier.

La société Minerai de fer du Québec, une filiale de Champion Iron, qui exploite la mine de fer du lac Bloom, près de Fermont, a salué la décision du gouvernement de François Legault.

«Le minerai de fer québécois est une richesse nationale parmi les plus pures au monde et joue un rôle significatif dans la réduction des émissions de GES de l’industrie sidérurgique, a indiqué la minière sur sa page LinkedIn. Cette reconnaissance contribuera à positionner le Québec dans le développement de la filière de l’acier vert et à renforcer son leadership dans la transition énergétique mondiale.»

En 2022, le minerai de fer était le cinquième poste d’exportation au Québec, après l’aluminium sous forme brute, les avions, les alliages d’aluminium et les huiles de pétrole, selon les données de l’Institut de la statistique du Québec.

En Chine, nos exportations de minerais de fer représentent près de 50% de toutes les expéditions de marchandises du Québec à destination de la deuxième économie mondiale.

 

Sur le même sujet

Or, cuivre, argent, platine… le prix des métaux monte à des records

20/05/2024 | AFP

L’offre minière ne suit pas entre gisements vieillissants et difficultés à trouver de nouvelles sources de cuivre.

Minéraux critiques et stratégiques: pas vraiment maîtres chez nous

Édition du 08 Mai 2024 | François Normand

Le Québec exerce peu d'influence sur le développement de la filière des minéraux critiques et stratégiques.

À la une

À surveiller: Apple, Microsoft et Gildan

Il y a 51 minutes | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Apple, Microsoft et Gildan? Voici quelques recommandations d’analystes.

Qui a tué le capital de risque au Canada?

Le désinvestissement de nos grands fonds institutionnels est-il responsable des problèmes de financement au pays?

Administrateur de condo génial recherché

Mis à jour à 07:46 | Gabriel Marcu

EXPERT INVITÉ. Tenez-vous prêt à mettre au défi copropriétaires, résidents, entrepreneurs et professionnels.