Gaz à effet de serre : Ottawa a songé à réduire les cibles pour les sables bitumineux

Publié le 15/12/2009 à 08:50

Gaz à effet de serre : Ottawa a songé à réduire les cibles pour les sables bitumineux

Publié le 15/12/2009 à 08:50

Par La Presse Canadienne

Le Canada devrait établir de nouvelles cibles moins contraignantes, selon les documents obtenus. Photo : Bloomberg

Le gouvernement fédéral a envisagé d'abandonner certains des objectifs en matière de réduction des émissions des gaz à effet de serre compris dans son plan vert de 2007 et d'établir des cibles moins importantes pour le secteur pétrolier et gazier, suggèrent des documents obtenus par CBC News.

La proposition soulève des questions à savoir comment le Canada pourrait arriver à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 20 pour cent d'ici 2020, comme le prévoit la stratégie des conservateurs, alors que les objectifs pour le secteur des hydrocarbures seraient abaissés.

Les documents obtenus par le service des nouvelles anglais de Radio-Canada ont été préparés en vue d'être présentés au cabinet du premier ministre Stephen Harper au cours des semaines précédant le sommet de Copenhague sur les changements climatiques. Ils comprennent un projet de position du Canada sur la question des cibles de réduction des GES.

Ils comparent notamment l'approche canadienne à l'approche américaine et suggèrent que les cibles canadiennes soient plus contraignantes et que le Canada devrait prendre en compte, en établissant ses cibles, que son secteur pétrolier et gazier affichera une croissance supérieure à celui des Etats-Unis en partie grâce aux sables bitumineux.

Les documents indiquent en outre que le Canada devrait établir de nouvelles cibles moins contraignantes que celles qui ont été initialement proposées.

Par exemple, la proposition obtenue par la CBC suggère que l'industrie du pétrole et du gaz naturel devrait réduire ses émissions de 15 mégatonnes, plutôt que de 48 mégatonnes comme prévu précédemment dans le programme "Prendre le virage".

Les documents disent également que la croissance des émissions de gaz à effet de serre dans le nord de l'Alberta sera de 165 pour cent d'ici 2020; ils proposent de réduire cette croissance _ et non les émissions _ de 10 pour cent.

En fait, selon la CBC, les documents du gouvernement soutiennent que le projet de réglementation américain impose des cibles moins contraignantes aux secteurs commerciaux clés, comme l'industrie manufacturière, et suggèrent que le Canada devrait en faire autant pour son secteur pétrolier et gazier, incluant les sables bitumineux.

Le premier ministre du Québec, Jean Charest, a jugé étonnant ce document. Estimant qu'une telle position était inacceptable pour la province et le monde, il a rappelé que les participants étaient à Copenhague pour travailler à la réduction des émission de gaz à effet de serre. Il dit avoir demandé des explications au gouvernement fédéral et attend toujours des éclaircissements à ce sujet.

À la une

Investir dans les mines de lithium nécessite une vision à long terme

Il y a 6 minutes | Morningstar

Morningstar s’attend désormais à ce que la demande de lithium augmente de 20% par an.

Crise des médias: le ministre Mathieu Lacombe prépare un plan d’aide

Il y a 20 minutes | La Presse Canadienne

Québec prépare vraisemblablement un «plan temporaire d’aide aux médias» avec Ottawa.

St-Onge souhaite que le CRTC régisse Meta, où de la nouvelle est encore partagée

Meta a commencé à bloquer les nouvelles sur Facebook et Instagram lorsque le Parlement a adopté la loi, l’été dernier.