Les malheurs de SaltWire perçus comme le signe du déclin du secteur de la presse

Publié le 12/03/2024 à 15:22

Les malheurs de SaltWire perçus comme le signe du déclin du secteur de la presse

Publié le 12/03/2024 à 15:22

Par La Presse Canadienne

April Lindgren, professeure à l’Université métropolitaine de Toronto et chercheuse principale du Local News Research Project, affirme que de nombreuses entreprises médiatiques ont recommencé à réduire leurs coûts et à arrêter leurs activités après la pandémie, lorsque les subventions gouvernementales se sont taries. (Photo: La Presse Canadienne)

Une experte des médias affirme que la décision de la plus grande entreprise de presse du Canada atlantique de se mettre à l’abri de ses créanciers est un autre signe du déclin accéléré du secteur de la presse. 

SaltWire Network fait également face à une contestation judiciaire de la part d’un fonds de capital−investissement qui a annoncé lundi avoir entamé une procédure d’insolvabilité contre la société basée à Halifax.

Le fonds Fiera Dette Privée affirme dans des documents judiciaires que SaltWire lui doit des dizaines de millions de dollars après plusieurs années de mauvaise gestion.

April Lindgren, professeure à l’Université métropolitaine de Toronto et chercheuse principale du Local News Research Project, affirme que de nombreuses entreprises médiatiques ont recommencé à réduire leurs coûts et à arrêter leurs activités après la pandémie, lorsque les subventions gouvernementales se sont taries.

La professeure affirme que les revenus publicitaires n’ont pas retrouvé leurs niveaux d’avant la pandémie et que les lecteurs potentiels se sont montrés réticents à payer pour des abonnements numériques.

En conséquence, dit Mme Lindgren, le modèle économique des médias grand public reste en lambeaux alors que les plateformes numériques comme Meta et Google continuent d’engloutir les dollars publicitaires.

À la une

Les changements climatiques menacent les pollinisateurs, prévient une étude

Il y a 28 minutes | La Presse Canadienne

Les populations de pollinisateurs sont en déclin à travers le monde.

Bourse: Wall Street ouvre en ordre dispersé après un record

Mis à jour à 09:58 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS.

L’Iran en deuil après la mort du président Raïssi dans un accident d’hélicoptère

08:15 | AFP

Le décès de M. Raïssi à 63 ans ouvre une période d’incertitude politique en Iran.