Cadillac-Fairview lance sept nouvelles tours près du Centre Bell

Publié le 21/03/2014 à 10:37

Cadillac-Fairview lance sept nouvelles tours près du Centre Bell

Publié le 21/03/2014 à 10:37

Une maquette du quartier, après le plan de Cadillac-Fairview réalisée. Image: Cadillac-Fairview.

Après la Tour des Canadiens et la Tour Deloitte, Cadillac-Fairview annonce pas moins de sept nouveaux immeubles au sud du Centre Bell, un projet totalisant 2 G$ et quatre millions de pieds carrés. La filiale immobilière du Régime de retraite des professeurs de l’Ontario (Teachers’) prévoit réaliser ce plan sur «10 à 15 ans», dit Sal Iacono, vice-président principal, Développement et gestion immobilière.

1150 et 1250, rue Saint-Jacques Ouest

Cadillac-Fairview prévoit d’abord ériger deux autres tours résidentielles de 38 étages chacune au 1150 et 1250, rue Saint-Antoine Ouest, dans le quadrilatère formé avec les rues de la Montagne, Jean-d’Estrées et Torrance. Elles seront reliées à ses autres immeubles du côté nord de la rue Saint-Antoine par une passerelle aérienne qui «viendra étendre le réseau public piétonnier existant», mentionne Sal Iacono, lors d’une présentation au Forum stratégique sur les grands projets de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain le 21 mars.

Vue au sol du 750, rue Peel. Image: Cadillac-Fairview.

Le 750, rue Peel, conçu par les architectes du Burj Khalifa

La phase 2 prévoit quant à elle la construction de deux tours de bureaux au 750, rue Peel, pour un total de 1,1 million de pieds carrés. Leurs architectes, Adrian Smith et Gordon Hill, ont conçu le fameux Burj Khalifa de Dubaï, le plus haut gratte-ciel au monde. «Les deux tours auront une forme effilée qui rendra possible l’élargissement des trottoirs à la base des bâtiments et allègera l’impact sur la ligne d’horizon», mentionne le communiqué de Cadillac-Fairview.

600, rue Peel

La troisième phase consiste en la construction de trois autres tours résidentielles au sud de la rue Saint-Jacques, au 600, rue Peel. La conception est moins avancée pour cette partie du «Quad Windsor», l’anglicisme que Cadillac-Fairview a choisi pour désigner le projet. Sal Iacono estime toutefois que la hauteur des immeubles se situera «entre 35 et 45 étages».

Des maisons de ville seront construites au pied de ces gratte-ciel, pour un potentiel de 1,5 million de pieds carrés. «Un grand parc urbain, accessible au public, sera intégré au projet», mentionne le communiqué de Cadillac-Fairview. Adrian Smith et Gordon Hill seront là encore responsables de la conception.

Finalement, la filiale de Teachers’ prévoit la mise en valeur et la restauration de la gare Windsor «en s’assurant de préserver son essence, son architecture et son histoire».

Pour concevoir le quartier, Sal Iacono précise que Cadillac-Fairview s'inspire de ce qu'elle a fait à Toronto, autour du Air Canada Centre, relié comme le Centre Bell au métro et à une grande gare ferroviaire. «Considérant les succès qu'on a eus là-bas, nous nous sommes dit: où pourrait-on reproduire l'expérience au Canada? raconte-t-il. Et il y avait Montréal.»

À la une

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé

Mis à jour à 18:14 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a clôturé en hausse d’environ 70 points, avec des résultats mitigés selon les secteurs.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 17:22 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Saputo, Rogers et Banque Nationale

Que faire avec les titres Saputo, Rogers et Banque Nationale? Voici quelques recommandations d’analystes.