Québec pourrait hausser les seuils d’immigration à 60 000 d'ici 2027

Publié le 25/05/2023 à 16:38

Québec pourrait hausser les seuils d’immigration à 60 000 d'ici 2027

Publié le 25/05/2023 à 16:38

Par La Presse Canadienne

La ministre de l’Immigration, Christine Fréchette, a proposé plusieurs scénarios dans la «Planification pluriannuelle de l’immigration au Québec pour la période 2024-2027». (Photo: La Presse Canadienne)

Québec — Le Québec pourrait accueillir 60 000 immigrants permanents d’ici 2027.

C’est l’un des scénarios proposés dans la «Planification pluriannuelle de l’immigration au Québec pour la période 2024-2027» déposée par la ministre de l’Immigration, Christine Fréchette.

«Le premier scénario propose une hausse graduelle des seuils d’admission pour atteindre 60 000 en 2027, hausse concentrée dans la sous-catégorie des travailleurs qualifiés», peut-on lire dans le document.

«Cette hausse graduelle des admissions permet une contribution accrue aux besoins de main-d’œuvre dans certains secteurs d’activités prioritaires», indique-t-on également.

Durant la campagne électorale, le premier ministre, François Legault, avait dit que de hausser les seuils au-delà de 50 000 serait «suicidaire».

M. Legault a aussi déjà manifesté sa volonté d’avoir une immigration 100% francophone d’ici 2026.

Un second scénario maintient le statu quo à 50 000 immigrants permanents par année.

Ces deux avenues sont soumises à des consultations publiques.

Sur le même sujet

Le repreneuriat a plusieurs visages

Édition du 10 Avril 2024 | Emmanuel Martinez

REPRENEURIAT. Six propriétaire de PME sur dix ont l'intention de vendre ou de céder leur entreprise d'ici dix ans.

François Legault brandit la menace d'un référendum en immigration

M. Legault s’est même avancé sur la question qui pourrait être soumise à la population.

À la une

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.

Bourse: les gagnants et les perdants du 12 avril

Mis à jour le 12/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.