Jim Flaherty doit hausser la TPS, selon DBRS

Publié le 03/12/2009 à 07:54

Jim Flaherty doit hausser la TPS, selon DBRS

Publié le 03/12/2009 à 07:54

Par La Presse Canadienne

Le ministre des Finances du Canada, Jim Flaherty, sera-t-il tenté de hausser la TPS? Photo : Bloomberg

Le coprésident du service de notation DBRS, Peter Bethlenfalvy, estime que le Canada devrait s'attaquer au problème de la dette croissante et à la menace que représente les déficits structurels chroniques en augmentant la taxe sur les produits et services (TPS), possiblement à neuf pour cent, et en réduisant les programmes de dépenses.

En entrevue, M. Bethlenfalvy a affirmé que même si les politiciens sont plus que réticents à augmenter les taxes, une intervention dramatique est nécessaire pour empêcher que la dette du pays monte en flèche.

Le gouvernement conservateur a fait passer la TPS de sept à cinq pour cent en deux étapes entre 2006 et 2008. M. Bethlenfalvy croit cependant que le moment est maintenant venu de renverser la tendance afin d'améliorer la santé du fisc canadien.

Le coprésident de DBRS juge que de toutes les taxes, celle sur la consommation est probablement celle qu'il est le "plus intelligent" de hausser. Il a également loué les initiatives d'harmonisation de la TPS prises en Ontario et en Colombie-Britannique.

Plusieurs autres voix ont récemment réclamé des mesures drastiques de réduction des dépenses et une hausse des impôts pour faire chuter la dette éléphantesque qui a écrasé le Canada durant les années 70, 80 et 90.

Derek Burleton, économiste à la Banque TD, et son homologue de la Banque de Montréal, Douglas Porter, ont tous deux affirmé que les gouvernements devront moins se concentrer sur les façons de stimuler l'économie pour davantage porter attention aux façons de tuer le monstre qu'ils ont créé.

À la une

Un nouveau modèle d’usine intelligente pour votre entreprise

28/01/2023 | François Normand

ANALYSE. Deloitte lance une usine à Montréal qui fait la démonstration d’activités d’entreposage et de fabrication 4.0.

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour le 27/01/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto est restée pratiquement inchangée pendant la dernière séance de la semaine.

Moins d’aubaines sur le marché boursier qu’on ne pourrait penser

27/01/2023 | Charles Poulin

Si les marchés boursiers ne sont plus surévalués, ils ne sont pas une aubaine pour autant.