Adaptation climatique: la Colombie-Britannique est un leader

Publié le 03/10/2023 à 09:00

Adaptation climatique: la Colombie-Britannique est un leader

Publié le 03/10/2023 à 09:00

Par François Normand

Dotée d’une enveloppe de 500 millions de dollars, la stratégie de la province prévoit quatre voies pour «garantir la sécurité» des Britanno-Colombiens, en plus de les aider à se préparer aux changements climatiques. (Photo: Getty Images)

Même si le Québec fournit des efforts pour s’adapter aux changements climatiques, la Colombie-Britannique est la province qui a l’approche la plus structurée et ambitieuse, affirme Alain Bourque, directeur général d’Ouranos, un réseau de quelque 450 scientifiques et professionnels qui se concentrent sur la science du climat et les vulnérabilités, les impacts et l'adaptation.

«La Colombie-Britannique a lancé sa nouvelle stratégie à la suite des événements exceptionnels qui se sont déroulés en 2021, et ce, de la sécheresse aux feux de forêt en passant par les canicules et les inondations», dit-il à Les Affaires en marge de la 7e conférence mondiale sur l’adaptation aux changements climatiques qui s’ouvre ce mardi à Montréal.

Orchestrée par Ouranos, la conférence Adaptation Futures 2023 se tient du 2 au 6 octobre au Palais des congrès de Montréal, en personne ou à distance. Plus de 2 000 experts de l'adaptation aux changements climatiques originaires de plus de 120 pays y participeront.

Plusieurs thèmes y seront abordés, notamment les risques de changements climatiques combinés et en cascade, qui peuvent avoir des impacts sur les chaînes logistiques et le commerce international.

À relire notre manchette sur l'adaptation climatique, Gestion des risques climatiques: l'heure est à l'adaptation.

La stratégie de la Colombie-Britannique s’intitule Climate Preparedness and Adaptation Strategy.

Dotée d’une enveloppe de 500 millions de dollars, elle prévoit quatre voies pour «garantir la sécurité» des Britanno-Colombiens, en plus de les aider à se préparer aux changements climatiques.

 

Les voies du plan britanno-colombien

1. Les fondements du succès: on parle de partenariats, de connaissances et de la prise de décisions qui amélioreront la compréhension des changements climatiques et de la manière dont ils influenceront la vie des citoyens de la province.

2. Des communautés sûres et saines: le gouvernement travaille avec les Premières Nations, les villes et d'autres organisations pour réduire les risques liés aux vagues de chaleur, aux inondations et aux incendies de forêt, ainsi qu'à améliorer la résilience climatique, la santé et le bien-être.

3. Des espèces et des écosystèmes résilients: comme la Colombie-Britannique abrite une riche diversité d’espèces et d’écosystèmes, les actions des parties prenantes amélioreront la compréhension des impacts climatiques sur les espèces, les habitats et les paysages clés, sans parler du renforcement de la résilience du milieu marin et des bassins versants de la province.

4. Une économie et des infrastructures adaptées au climat: pour maintenir une économie saine et résiliente, les décideurs de la Colombie-Britannique doivent inclure de manière proactive les impacts climatiques dans les décisions commerciales et dans la façon dont la province conçoit et construit les infrastructures – des routes aux ponts en passant par les écoles et les hôpitaux.

Selon Alain Bourque, les catastrophes naturelles qui se sont abattues en 2021 en Colombie-Britannique – par exemple, le 29 juin 2021, le village de Lytton a enregistré un record de température de 49,6 degrés Celsius – ont provoqué une prise de conscience collective.

«On a compris que les changements climatiques ont contribué à accélérer la force de tous ces événements extrêmes», dit-il.

 

Québec: une vision, mais peu d'exécution

Le Québec n’est pas inactif au chapitre de la nécessité de s’adapter aux changements climatiques. En revanche, la Colombie-Britannique a une longueur d’avance sur nous et sur le reste du Canada par rapport à l'exécution, estime le directeur général d’Ouranos.

En 2012, le gouvernement libéral de Jean Charest a publié la Stratégie gouvernementale d’adaptation aux changements climatiques (2013-2020). Québec prévoyait y intégrer des objectifs d’adaptation dans ses futures politiques.

Dix ans plus tard, en 2022, le gouvernement caquiste de François Legault a publié pour sa part la Stratégie de mobilisation pour l’action climatique. Comme en 2022, on y parle de la nécessité de s’adapter aux changements climatiques, mais les mesures concrètes pour le faire sont pratiquement inexistantes.

Le 11 septembre, le ministre de l’Environnement du Québec, Benoit Charrette, a annoncé qu’il allait créer un groupe d’experts afin de conseiller le gouvernement sur l’adaptation aux changements climatiques.

 

 

Abonnez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les enjeux qui préoccupent la communauté des affaires.

À la une

L'Asie du Sud-Est, la meilleure solution de rechange à la Chine

ANALYSE. Le Canada a tout intérêt à se rapprocher de ce marché de consommateurs.

Calendrier de l'avent - Pour ou contre le télétravail: les employés vident leur sac le 9 décembre

Retrouvez chaque jour une citation bonbon dans notre calendrier de l’avent.

Vos réseaux sociaux sont-ils sécurisés?

08/12/2023 | Emmanuel Martinez

Il est essentiel de sécuriser ses comptes de réseaux sociaux pour éviter le piratage.