Société des alcools: recul en un an du bénéfice net du second trimestre

Publié le 11/12/2023 à 09:43

Société des alcools: recul en un an du bénéfice net du second trimestre

Publié le 11/12/2023 à 09:43

Par La Presse Canadienne

La SAQ précise d’autre part que les ventes du réseau de ses succursales et de ses centres spécialisés ont atteint 878,1 M$, en hausse de 0,2%. (Photo: La Presse Canadienne)

La Société des alcools du Québec (SAQ) rapporte lundi un recul de son bénéfice net pour le deuxième trimestre de l’exercice financier 2023−2024 par rapport à la période correspondante de l’exercice précédent. 

La société d’État prévoit que le ralentissement de la croissance observé lors des deux derniers trimestres pourrait se poursuivre compte tenu du contexte économique.

Le résultat net a décliné au trimestre qui a pris fin le 9 septembre dernier, de 14,1 millions de dollars (M$), à 336,3 M$, pendant que les ventes reculaient de 0,6% pour atteindre 945,7 M$, à cause du déclin dans le réseau des grossistes−épiciers.

La SAQ fait remarquer qu’elle agit comme grossiste auprès du réseau des épiceries et dépanneurs du Québec. À ce titre, les ventes de ce réseau ne reflètent pas nécessairement les ventes effectuées par ces établissements auprès des consommateurs.

La SAQ précise d’autre part que les ventes du réseau de ses succursales et de ses centres spécialisés ont atteint 878,1 M$, en hausse de 0,2%. Les ventes en ligne ont enregistré une hausse de 4,5% et ont représenté 2,6% des ventes effectuées auprès des consommateurs.

Le panier moyen des achats effectués par les consommateurs dans les succursales et les centres spécialisés est passé de 64,51 $ à 62,42 $, une baisse de 3,2% que la SAQ explique par des visites plus fréquentes des consommateurs en succursale, dont témoigne la croissance de l’achalandage de 3,2%.

Quant aux ventes de produits du Québec au second trimestre, elles ont totalisé 147,8 M$ et ont représenté 16,8% des ventes effectuées auprès du réseau des succursales et des centres spécialisés.

Sur le même sujet

À la une

Budget fédéral 2024: Ottawa pige 19,4G$ dans les poches des ultrariches et des entreprises

16/04/2024 | Denis Lalonde

BUDGET FÉDÉRAL 2024. La mesure devrait servir à éponger le déficit de 39,8 G$ prévu pour 2024-2025.

Budget fédéral 2024: Ottawa veut encourager les régimes de retraite à investir au Canada

16/04/2024 | Denis Lalonde

BUDGET FÉDÉRAL 2024. Ottawa veut inciter les régimes de retraite à investir au pays, mais sans y consacrer d’argent.

Ce budget écrit à l'encre rouge foncé ne fera pas que des heureux

16/04/2024 | Sandra Aubé

EXPERTE INVITÉE. Les contribuables les mieux nantis passent à la caisse.