Saguenay souhaite plus de financement provincial

Publié le 19/09/2023 à 10:00

Saguenay souhaite plus de financement provincial

Publié le 19/09/2023 à 10:00

Par Trium Médias

Le sort réservé au Centre Georges-Vézina est notamment toujours incertain. (Photo : Archives Trium Médias)

Interrogée à l’approche du renouvellement à venir du pacte fiscal avec les municipalités, la mairesse de Saguenay a réitéré ses principales demandes financières au gouvernement. Julie Dufour souhaite davantage d’argent du provincial pour stimuler le développement économique de la ville et maintenir ses infrastructures.

«Depuis mon arrivée à la tête du conseil municipal, on a pris un tournant et je salue les conseillers municipaux pour leur rigueur budgétaire. On planifie ce qu’on veut faire pour être capable ne serait-ce que de maintenir les infrastructures que nous avons déjà. Saguenay devra investir 1 milliard de dollars d’ici 10 ans pour le maintien de ses opérations. On parle d’eau, d’égout, de routes et d’infrastructures communautaires. Ça nous prend une croissance économique», expose-t-elle.

De bonnes nouvelles s’en viennent selon elle, mais du travail reste à faire.

«On ouvrira bientôt un bureau de projets pour la zone industrialo-portuaire avec le 105 millions de dollars (M$) du provincial. On va commencer à mettre en place l’arrivée d’eau et préparer les terrains. À plus long terme, une planification sur sept ans sera aussi présentée à l’ensemble des élus avec les investissements nécessaires, ce qu’on peut emprunter dans le contexte économique actuel.»

Police

Québec devra cependant faire sa part estime la mairesse et régler une fois pour toutes le sous-financement versé à Saguenay selon elle, principalement en ce qui concerne les services policiers.

«Les citoyens de Saguenay paient 100% de leur service policier sur la taxe foncière. Si on compare avec les municipalités qui sont couvertes par la Sûreté du Québec, c’est 17M$ annuellement que le gouvernement devrait injecter à Saguenay par souci d’équité. Ma demande est claire et je l’ai faite à la ministre responsable des Affaires municipales et de la région, Andrée Laforest.»

Julie Dufour souhaite également que les municipalités obtiennent une part des redevances versées au fonds des générations en hydro-électricité. «On participe et on veut notre part.»

Financement en fonction de la population

Le gouvernement devrait également mettre fin au financement des services en fonction de la population parce que ça désavantage Saguenay, dit-elle.

«On demande de mettre les programmes selon le nombre d’infrastructures plutôt que par personne. Nous avons quasiment les mêmes infrastructures d’eau et d’égout que Montréal, mais pas en termes d’argent pour les entretenir. Si on n’a pas plus d’argent, on n’y arrivera jamais.»

Quant au gouvernement fédéral, la mairesse appuie la demande du député Mario Simard qui réclame une contribution récurrente de 1,5M$ dans Jonquière et Chicoutimi pour soutenir le développement socio-économique.

«Je trouve que ses demandes sont tout à fait justifiées. Je vous dirais également qu’au niveau provincial, la Ville de Saguenay a aussi perdu beaucoup de financement ces dernières années. Quand on a fermé les Conférences régionales des élus (CRÉ) et tous les programmes qui allaient avec, ce fut une tragédie pour Saguenay. »

 

Par Jean-François Desbiens

Sur le même sujet

«L’accès aux terres, ça passe aussi par l’accès au financement»

17/01/2024 | Trium Médias

Le président du Centre régional des jeunes agriculteurs du Saguenay–Lac-Saint-Jean se bat pour l’accès aux terres.

Les programmes en foresterie gagnent en popularité

03/11/2023 | Trium Médias

«On reçoit en moyenne chaque année au-delà de 250 demandes pour ce programme.»

À la une

Possible victoire russe en Ukraine: de graves répercussions

23/02/2024 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs facteurs rendent difficiles pour l'Ukraine la reprise des territoires conquis par la Russie.

Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 sur de nouveaux records

Mis à jour le 23/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en hausse de près de 100 points.

Bourse: les gagnants et les perdants du 23 février

Mis à jour le 23/02/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.