Priorité d'embauche dans la construction: la Cour supérieure renverse une décision

Publié le 23/08/2022 à 12:17

Priorité d'embauche dans la construction: la Cour supérieure renverse une décision

Publié le 23/08/2022 à 12:17

Par La Presse Canadienne

En 2019, le Tribunal administratif du travail avait invalidé deux articles de ce Règlement sur la mobilité de la main-d’œuvre. (Photo: La Presse Canadienne)

La Cour supérieure a renversé une décision du Tribunal administratif du travail, redonnant ainsi leur validité aux dispositions sur la priorité d’embauche régionale des travailleurs dans l’industrie de la construction.

Ces dispositions encadrent la possibilité, pour les entrepreneurs qui décrochent un contrat dans une autre région, d’emmener avec eux leurs propres employés. Elles établissent une certaine priorité d’embauche de travailleurs qui sont domiciliés dans la région où un chantier est lancé, afin qu’ils puissent travailler dans leur région.

En 2019, le Tribunal administratif du travail avait invalidé deux articles de ce Règlement sur la mobilité de la main-d’œuvre, donnant ainsi raison à des associations patronales qui avaient plaidé qu’elles contrevenaient aux chartes québécoise et canadienne des droits.

Or, la Cour supérieure renverse maintenant cette décision, qu’elle juge «déraisonnable».

Le juge Lukasz Granosik, de la Cour supérieure, a estimé que le Tribunal administratif du travail n’avait pas la compétence pour se saisir du débat tel que proposé ni pour prononcer la conclusion d’invalidité.

Il a jugé que «la seule issue raisonnable» pour ce tribunal administratif aurait été de décliner compétence, puisqu’il ne pouvait trancher dans l’abstrait une question de validité constitutionnelle des dispositions.

 

Sur le même sujet

Construire 620 000 logements de plus d’ici 2030: impossible!

24/11/2022 | Jean Sasseville

BLOGUE INVITÉ. Les mises en chantier de 2022 accusent un recul face à 2021, et on s’attend aussi à une baisse pour 2023.

Exploiter les synergies et favoriser l’épanouissement

Édition du 09 Novembre 2022 | Camille Robillard

Voici trois questions à Isabelle Côté, PDG de Coffrages Synergy.

À la une

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé

Mis à jour à 18:14 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a clôturé en hausse d’environ 70 points, avec des résultats mitigés selon les secteurs.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 17:22 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Saputo, Rogers et Banque Nationale

Que faire avec les titres Saputo, Rogers et Banque Nationale? Voici quelques recommandations d’analystes.