Les Yes Men ont toujours le Canada dans leur mire à Copenhague

Publié le 15/12/2009 à 11:47

Les Yes Men ont toujours le Canada dans leur mire à Copenhague

Publié le 15/12/2009 à 11:47

Par La Presse Canadienne

Igor Vamos et Jacque Servin, connus sous les pseudonymes de Mike Bonanno et Andy Bichlbaum, sont les Yes Men. Photo : Bloomberg

Le Canada pourrait bien continuer à être la cible des Yes Men, ce groupe d'imposteurs qui a tourné en ridicule hier la position du pays envers les changements climatiques.

Les instigateurs du canular qui a pris par surprise la délégation canadienne au sommet de Copenhague ont expliqué lors d'une discussion sur Twitter mardi avoir visé le pays de Stephen Harper pour renseigner les gens "sur la vraie nature du Canada et sa responsabilité à l'égard des pays en développement".

A la question alors posée par un internaute leur demandant pourquoi arrêter la supercherie maintenant, les Yes Men ont répliqué: "qui a dit que nous arrêtions?", laissant entendre qu'il pourrait y avoir d'autres coups d'éclat.

Lundi, plusieurs journalistes ont eu la surprise de recevoir dans leur boîte courriel un communiqué de presse, orné d'un logo gouvernemental, annonçant que le Canada s'engageait à réduire ses gaz à effet de serre de 40 pour cent d'ici 2020 par rapport aux niveaux de 1990.

Si l'information avait été vraie, il aurait été question d'un virage aussi inattendu qu'inespéré pour la communauté internationale négociant en ce moment un document devant succéder au Protocole de Kyoto.

L'affaire a rapidement été démasquée comme étant un canular, mais le porte-parole du premier ministre, Dimitri Soudas, a montré du doigt la mauvaise personne, accusant à tort le cofondateur d'Equiterre, Steven Guilbeault.

L'environnementaliste bien connu s'est évidemment défendu d'être à l'origine de la supercherie et a demandé à M. Soudas de s'excuser pour ses accusations.

PLUS : Ban Ki-moon rappelle les participants à l'ordre

PLUS : Le Canada ne croit plus à un accord sur le climat à Copenhague

 

À la une

L’IA urbaine, pour des villes plus efficaces

BLOGUE INVITÉ. Les villes intelligentes s’appuient sur les technologies pour, entre autres, améliorer la qualité de vie.

Titres en action: AltaGas

Mis à jour à 12:38 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Leader, soyez engagé(e)s!

BLOGUE INVITÉ. Certaines personnes cultivent un peu trop la pensée magique.