Les inquiétudes liées à l'endettement des Canadiens s'accentuent, selon un rapport

Publié le 16/01/2023 à 14:49

Les inquiétudes liées à l'endettement des Canadiens s'accentuent, selon un rapport

Publié le 16/01/2023 à 14:49

Par La Presse Canadienne

Calgary — Les inquiétudes des Canadiens au sujet de la dette augmentent dans le contexte de taux d’intérêt plus élevés et d’inflation persistante, suggère un nouveau rapport. 

Le cabinet en insolvabilité MNP a indiqué que son indice trimestriel des dettes à la consommation avait chuté de 15 points depuis sa dernière enquête, pour atteindre un creux historique de 77 points. 

Un résultat inférieur de l’indice suggère une plus grande anxiété relativement à l’endettement. 

Le président de MNP, Grant Bazian, a souligné que l’inflation grugeait le budget des ménages et que, parallèlement, les Canadiens financièrement fragiles et surendettés faisaient face à des coûts d’emprunt en forte hausse. 

Le rapport, qui s’appuie sur des entrevues en ligne menées en décembre, indique que le pourcentage de Canadiens préoccupés par leur dette a augmenté de sept points de pourcentage pour atteindre 47%, un record. 

Pas moins de 64% des répondants ont dit être plus préoccupés par leur capacité à rembourser leurs dettes à mesure que les taux d’intérêt augmentent, tandis que 59% ont prédit qu’ils auraient des problèmes financiers si les taux d’intérêt devaient encore augmenter de façon marquée. 

 

Sur le même sujet

Épargner ou rembourser ses dettes?

EXPERT INVITÉ. Les deux voies ont leurs mérites, mais le meilleur choix dépend de la situation personnelle de chacun.

Quand un CELI est-il préférable à un REER?

21/02/2024 | Morningstar

En général, lorsque votre revenu est plus faible, le CELI est un meilleur choix.

À la une

Bourse: Wall Street ouvre en ordre dispersé après un record

Mis à jour il y a 55 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS.

L’Iran en deuil après la mort du président Raïssi dans un accident d’hélicoptère

08:15 | AFP

Le décès de M. Raïssi à 63 ans ouvre une période d’incertitude politique en Iran.

Le ras-le-bol fiscal des Québécois

EXPERT INVITÉ. À force de tenter de tout faire, l’État québécois en est venu à faire un peu de tout.