Le conseil de la Banque du Canada divisé sur une éventuelle hausse de taux

Publié le 08/11/2023 à 15:02, mis à jour le 08/11/2023 à 15:04

Le conseil de la Banque du Canada divisé sur une éventuelle hausse de taux

Publié le 08/11/2023 à 15:02, mis à jour le 08/11/2023 à 15:04

Par La Presse Canadienne

(Photo: La Presse Canadienne/Fred Chartrand)

De nouvelles hausses des taux d'intérêt sont encore sur la table, mais le conseil de direction de la Banque du Canada reste divisé sur la nécessité d'une telle mesure.

La banque centrale a publié mercredi le résumé des délibérations détaillant les discussions que les membres de son conseil de direction ont eues avant d'annoncer, le 25 octobre, qu'elle laissait son taux d'intérêt directeur inchangé.

Selon le document, certains membres estiment qu'il est plus probable que les taux d'intérêt devront augmenter pour ramener l'inflation au niveau de sa cible.

Mais d'autres membres estiment que le taux directeur est désormais suffisamment élevé pour faire baisser l'inflation, à condition que la banque centrale le maintienne à ce niveau suffisamment longtemps.

La Banque du Canada a finalement décidé de faire preuve de patience en maintenant son taux directeur à 5%, et les membres du conseil de direction ont convenu de réexaminer la nécessité d'une nouvelle hausse des taux.

La banque centrale reste préoccupée par le fait que l'inflation ne ralentit pas assez vite, malgré la réaction de l'économie à la hausse des taux d'intérêt.

 

À la une

Décès de Brian Mulroney, le «p'tit gars de Baie-Comeau»

Mis à jour il y a 45 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Sa fille Caroline en a fait l'annonce sur le réseau social X, jeudi en fin de journée.

La relance d'un journal: «On était cowboys, on n'avait peur de rien»

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. Au début des années 1980, «Les Affaires» devient en un an un incontournable du milieu des affaires.

Ce qu'en disent nos lecteurs...

Édition du 21 Février 2024 | Les Affaires

SPÉCIAL 95 ANS.  «Il y a eu une promotion en 1977 au cégep de Trois-Rivières et je le lis depuis bientôt 47 ans...»