L'économie canadienne sera plus vigoureuse que prévu en 2010, dit Flaherty

Publié le 02/02/2010 à 15:47

L'économie canadienne sera plus vigoureuse que prévu en 2010, dit Flaherty

Publié le 02/02/2010 à 15:47

Le ministre des Finances du Canada, Jim Flaherty. Photo: Bloomberg.

L’économie canadienne devrait rebondir plus fortement que prévu et le marché de l’emploi offrir de meilleures occasions que ce qui était d’abord anticipé en 2010, a indiqué mardi le ministre des Finances du Canada, Jim Flaherty, qui se base sur un rapport de 15 économistes du secteur privé.

Ces économistes lui ont présenté leurs projections actualisées de la croissance de l’économie, sur lesquelles s’appuieront les prévisions financières et économiques utilisées par le gouvernement dans le prochain budget fédéral.

Dans l’ensemble, les prévisions moyennes du secteur privé issues de cette enquête sont semblables à celles que le gouvernement a utilisées pour le moyen terme dans la Mise à jour des projections économiques et financières de septembre 2009, mais elles laissent quand même voir certaines améliorations.

L’enquête laisse croire que l’incertitude des prévisions a diminué par rapport à son niveau record et que, à court terme, le taux de chômage devrait être plus bas que ce qui avait été prévu en septembre. Le taux de chômage devrait se situer à 8,5% en 2010, contrairement à 9% comme c’était prévu en septembre.

Le PIB du Canada devrait croître de 2,6% en 2010, selon le nouveau consensus des 15 économistes qui parlaient plutôt en septembre de 2,3%.
« Ces derniers mois, il y a eu des signes encourageants que l’économie continue de se stabiliser, mais elle demeure fragile à l’échelle mondiale. C’est pourquoi nous devons garder le cap sur la mise en œuvre du Plan d’action économique », a souligné M. Flaherty.

Consultez les prévisions des 15 économistes mandatés par Ottawa.

 

 

À la une

Repenser les pratiques des cabinets comptables

Édition du 09 Novembre 2022 | Jean-François Venne

COMPTABILITÉ. Lorsque vient le temps d’intégrer les facteurs ESG, ils sont logés à la même enseigne que leurs clients.

Les nouveaux défis des CPA

Édition du 09 Novembre 2022 | Jean-François Venne

COMPTABILITÉ. Les CPA sont de plus en plus appelés à réduire les risques de sombrer dans le piège.

La percée de l’emprunt durable

Édition du 09 Novembre 2022 | Jean-François Venne

COMPTABILITÉ. Ce type d'emprunt pose certains défis que les CPA contribuent à surmonter.