É-U: la production industrielle ralentie par l'ouragan Ida en août

Publié le 15/09/2021 à 10:29

É-U: la production industrielle ralentie par l'ouragan Ida en août

Publié le 15/09/2021 à 10:29

Par AFP

Les fermetures d'usines liées à l'ouragan Ida «ont réduit le gain de production industrielle d'environ 0,3 point de pourcentage». (Photo: 123RF)

Washington — La production industrielle américaine a, comme attendu, progressé moins vite en août qu'en juillet, pénalisée notamment par l'ouragan Ida qui a frappé la Louisiane à la toute fin du mois, selon les données publiées mercredi par la Banque centrale américaine (Fed).

La hausse de la production industrielle a été de 0,4% en août, conformément aux attentes, contre 0,8% en juillet, selon des données révisées en petite baisse.

Les fermetures d'usines liées à l'ouragan Ida, qui a touché la Louisiane le 29 août, «ont réduit le gain de production industrielle d'environ 0,3 point de pourcentage», précise le communiqué.

Dans le détail, «bien que l'ouragan ait forcé la fermeture d'usines de produits pétrochimiques, de résines plastiques et de raffinage du pétrole, la production manufacturière globale a augmenté de 0,2%», détaille la Fed.

La production minière a, elle, chuté de 0,6%, «reflétant les perturbations de l'extraction de pétrole et de gaz dans le golfe du Mexique à cause de l'ouragan».

Quant à la production de services publics (eau, électricité), elle a augmenté de 3,3%, les températures inhabituellement chaudes ayant stimulé la demande de climatisation.

Dans l'ensemble, la production industrielle est ainsi supérieure de 5,9% à son niveau d'août 2020, mais reste inférieure de 0,3% à celui de février 2020, juste avant la pandémie.

Le taux d'utilisation des capacités industrielles continue sa progression, et augmente de 0,2 point de pourcentage, pour atteindre 76,4%, un taux inférieur de 3,2 points de pourcentage à la moyenne calculée entre 1972 et 2020.

À la une

Trois stratégies pour rendre son commerce plus attrayant

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Voici trois commerces qui ont élaborer de nouvelles stratégies pour se démarquer.

La main-d'oeuvre reste un défi pour les détaillants

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Plus d'un poste vacant sur dix au Québec se trouve dans le secteur du commerce de détail.

Des clients avides de rabais

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Les détaillants doivent s'ajuster aux nouvelles attentes des consommateurs.