De septembre à octobre, le Canada a élargi son excédent commercial à 1,2 G$

Publié le 06/12/2022 à 10:11, mis à jour le 06/12/2022 à 18:43

De septembre à octobre, le Canada a élargi son excédent commercial à 1,2 G$

Publié le 06/12/2022 à 10:11, mis à jour le 06/12/2022 à 18:43

Par La Presse Canadienne

L’augmentation de 9,7% des exportations de biens de consommation a contribué le plus à la hausse globale des exportations en octobre. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — L’excédent commercial du Canada a atteint 1,2 milliard de dollars (G$) en octobre, la dépréciation du dollar canadien ayant contribué à augmenter la valeur des exportations et des importations, a indiqué mardi Statistique Canada.

Le résultat se compare à un excédent révisé de 607 millions de dollars (M$) pour le mois de septembre, par rapport à une lecture précédente d’un excédent de 1,1G$.

Statistique Canada a indiqué que les exportations totales avaient augmenté de 1,5% pour atteindre 67G$ en octobre. Les exportations de biens de consommation ayant augmenté de 9,7% pour atteindre 7,7G$, stimulées par une hausse de 20,7% des produits pharmaceutiques.

Les exportations de produits agricoles et de la pêche et de produits intermédiaires des aliments ont augmenté de 10,2% en octobre pour atteindre un record de 5,5G$, soutenues par les livraisons de canola et de blé.

Pendant ce temps, les importations totales ont augmenté de 0,6% pour atteindre 65,8G$ en octobre, les importations de véhicules automobiles et de pièces pour véhicule automobile ayant augmenté de 4,6% pour atteindre 10,3G$.

Statistique Canada a noté que la valeur moyenne du huard en octobre avait diminué de 2,1 cents US par rapport à septembre, notant que lorsque le dollar canadien baisse par rapport au billet vert américain, les valeurs commerciales mensuelles converties en dollars canadiens sont plus élevées.

Exprimées en dollars américains, les exportations canadiennes ont diminué de 1,3% en octobre et les importations ont chuté de 2,2%, a précisé Statistique Canada.

Exprimées en volume, les exportations totales ont augmenté de 0,1% en octobre, tandis que les importations ont diminué de 0,9%.

L’économiste Andrew Grantham, de la Banque CIBC, a souligné que les exportations continuaient de bénéficier de la forte demande pour les ressources canadiennes, même si le ralentissement de l’économie mondiale commençait peut-être à peser sur d’autres secteurs du commerce.

«Une deuxième baisse consécutive des volumes d’importation signifie que le commerce net sera probablement à nouveau un important contributeur positif à la croissance au quatrième trimestre, bien que ce soit probablement un mauvais signe pour la demande intérieure, et une preuve supplémentaire que des taux d’intérêt plus élevés commencent à nuire à l’économie», a écrit M. Grantham dans un rapport.

Le rapport sur le commerce a précédé la nouvelle décision de la Banque du Canada sur ses taux d’intérêt, qui sera annoncée mercredi.

Les économistes s’attendent à ce que la banque centrale relève son taux d’intérêt directeur alors qu’elle poursuit sa lutte pour ramener l’inflation à son objectif de 2,0%, mais les prévisionnistes sont divisés dans leurs attentes quant à l’ampleur de cette hausse.

La Banque du Canada a relevé le taux cible du financement à un jour à six reprises cette année jusqu’à présent, le faisant passer de 0,25% au début de l’année à 3,75% en octobre. Ces décisions ont fait grimper le coût de l’emprunt pour les Canadiens.

Dans un rapport distinct, Statistique Canada a indiqué mardi que le déficit du commerce international des services du pays avait augmenté à 1,9G$ en octobre, contre 1,8G$ en septembre. Les importations de services ont augmenté de 2,0% pour atteindre 15,8G$, tandis que les exportations de services ont augmenté de 1,6% pour atteindre 13,9G$.

En regroupant les données sur le commerce international de biens et celles sur les services, le déficit commercial du pays avec le monde était de 726M$ en octobre, a calculé Statistique Canada, alors qu’il avait été de 1,2G$ en septembre.

Sur le même sujet

Discours sur l'état de l'Union: des secteurs inquiets, d'autres pas du tout

08/02/2023 | François Normand

Le président affirme que les projets d'infrastructures doivent être construits avec des matériaux faits aux États-Unis.

Cessons de contrôler les loyers

08/02/2023 | Jean Sasseville

BLOGUE INVITÉ. Si les loyers s'établissent à des prix inférieurs au point d'équilibre, la demande excédera l'offre.

À la une

Bourse: Wall Street clôture en baisse

Mis à jour le 08/02/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Fed et les prévisions des entreprises inquiètent.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 08/02/2023 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Pourquoi la Banque du Canada a relevé son taux directeur?

La Banque du Canada a relevé son taux directeur d’un quart de point de pourcentage, le 25 janvier dernier.