Le salaire du PDG de Goldman Sachs coupé de 10 millions

Publié le 27/01/2021 à 08:15

Le salaire du PDG de Goldman Sachs coupé de 10 millions

Publié le 27/01/2021 à 08:15

Par AFP
David Solomon

David Solomon, PDG de Goldman Sachs (Photo: Getty Images)

David Solomon, le PDG de Goldman Sachs, a vu son salaire diminuer de 10 millions de dollars, à 17,5 millions, à cause du rôle de la banque dans le vaste scandale de corruption du fonds souverain 1MDB. 

«Les montants des rémunérations reflètent la décision annoncée par le conseil d'administration de réduire les salaires prévus pour Messieurs Solomon, Waldron et Scherr respectivement de 10 millions, 7 millions et 7 millions de dollars», indiquent des documents légaux remis à l'autorité américaine des marchés financiers mardi.

Au lieu des 27,5 millions de dollars perçus en 2019, David Solomon va donc devoir se contenter de 17,5 millions. Le directeur des opérations John Waldron et le directeur financier Stephen Scherr recevront respectivement 18,5 et 15,5 millions.

Une filiale de Goldman Sachs avait plaidé coupable en octobre pour son rôle controversé dans le scandale, et accepté de payer près de 3 milliards de dollars pour clore les enquêtes américaines. 

La division malaisienne de l'établissement avait admis sa culpabilité, devant une juge new-yorkaise, pour avoir enfreint la loi américaine sur les pratiques de corruption à l'étranger (FCPA).

Des milliards de dollars avaient été détournés de 1MDB, un fonds souverain censé contribuer au développement économique de la Malaisie, pour acheter entre autres des biens immobiliers, un yacht et des produits de luxe. 

L'argent a par exemple servi à financer en partie le film de Martin Scorsese «Le Loup de Wall Street», avec à l'affiche l'acteur oscarisé Leonardo DiCaprio.

 

Sur le même sujet

Goldman Sachs voit son bénéfice bondir mais reste attentif aux risques pesant sur l'économie

14:00 | AFP

Il a été tiré par les revenus générés par la division de banque d’investissement, qui se sont envolés de 88%.

Vaccination obligatoire pour de plus en plus d'entreprises aux États-Unis

27/08/2021 | AFP

De grandes firmes américaines passent de la recommandation à l’obligation, encouragées par le président Joe Biden.

À la une

Bourse: Wall Street termine la semaine en forme, meilleure semaine depuis juin

Mis à jour à 17:05 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse avec le cours du pétrole brut.

À surveiller: Nuvei, Target et Air Canada

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Le bitcoin s'envole, le régulateur américain envisage d'ouvrir un peu plus le marché

12:09 | AFP

Le gendarme boursier américain envisage d'autoriser des fonds indiciels (ETF) liés à la cryptomonnaie.