Ottawa investit pour produire au Canada des vaccins anti-COVID

Publié le 18/05/2021 à 14:48

Ottawa investit pour produire au Canada des vaccins anti-COVID

Publié le 18/05/2021 à 14:48

Par AFP

(Photo: 123RF)

Le Canada va investir près de 200 millions de dollars canadiens dans un projet d’une société américaine visant à fabriquer dans ce pays des centaines de millions de doses de vaccins contre la COVID-19, a annoncé mardi le premier ministre Justin Trudeau.

C’est un investissement « essentiel pour qu’on soit prêts à faire face à toute crise sanitaire future », a déclaré M. Trudeau lors d’une conférence de presse.

Le Canada ne dispose actuellement d’aucune capacité de production de vaccins anti-Covid et dépend d’importations pour vacciner ses 38 millions d’habitants.

L’argent investi par Ottawa permettra à la filiale de la société pharmaceutique américaine National Resilience de « moderniser et agrandir » ses installations situées à Mississauga en banlieue de Toronto, a précisé le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne.

Ce projet totalisant plus de 400 millions de dollars permettra à la filiale canadienne de fabriquer à terme, sous contrats, « entre 112 et 640 millions de doses de vaccins à ARN messager par année » destinées au marché intérieur et à l’exportation, a ajouté M. Champagne.

L’investissement gouvernemental va permettre de préserver 500 emplois à temps plein au Canada et contribuer à l’établissement d’un secteur de la biofabrication, objectif « prioritaire » pour Ottawa.

Dans ce but, le gouvernement canadien prévoit notamment d’investir plus de 2,2 milliards de dollars cette année, a rappelé M. Champagne.

Et Ottawa a aussi récemment annoncé des financements importants en soutien à des projets semblables au Canada d’autres groupes pharmaceutiques, comme le Français Sanofi ou le Canadien Medicago.

À la une

Bourse: Wall Street termine en berne une semaine volatile

Mis à jour le 17/09/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a clôturé la séance de vendredi à son plus faible niveau en près de quatre semaines.

Titres en action: Banque Royale, GSK, Next, Stellantis

Mis à jour le 17/09/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: Marché Goodfood, Alithya et Doordash

17/09/2021 | Catherine Charron

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.