Boralex énergie rate la cible

Publié le 22/02/2010 à 10:36

Boralex énergie rate la cible

Publié le 22/02/2010 à 10:36

Par lesaffaires.com

Boralex énergie a réduit sa perte nette malgré une légère baisse de ses revenus au quatrième trimestre de 2009 par rapport à la période correspondante de 2008.

La perte nette de Fonds de revenu Boralex énergie pour la période de trois mois terminée le 31 décembre dernier s'est établie à 21,1 millions $, ou 36 cents par part, contre une perte nette de 29,1 millions $, ou 49 cents par part, un an auparavant.

Deux analystes sondés par Bloomberg attendaient un bénéfice de 1 cent par part et de 3 cents par part, respectivement.

La fiducie de revenu qui détient des participations dans des centrales de production d'électricité au Québec et aux Etats-Unis a vu ses revenus du dernier trimestre complété a été de 25,1 millions $, contre 26,0 millions $.

Pour l'exercice terminé à la fin décembre, la perte nette de Boralex énergie a été de 10,9 millions $, ou 18 cents par part, contre 5,8 millions $, ou 10 cents par part, l'année précédente. Les revenus de l'exercice ont été de 102,2 millions $, contre 109,3 millions $ en 2008.

En 2009, les résultats de l'entreprise ont été négativement affectés notamment par le manque à gagner provoqué par l'arrêt de la production d'électricité et de vapeur de sa centrale de Dolbeau.

En outre, Boralex énergie a procédé au quatrième trimestre de 2009 à une dépréciation de ses immobilisations corporelles s'élevant à 29,6 millions $, exclusivement liée aux immobilisations corporelles de la centrale de Dolbeau affectée notamment par la résiliation unilatérale de contrats de service, de vapeur et d'approvisionnement en biomasse par AbitibiBowater (ABI) et la fermeture indéfinie de l'usine de pâte et papier de Dolbeau par ABI.

Fonds de revenu Boralex énergie est une fiducie à capital variable, sans personnalité morale, qui possède indirectement des participations dans 10 centrales de production d'énergie hydroélectrique, thermique ou de cogénération à base de résidus de bois ainsi que de cogénération au gaz naturel situées au Québec et aux Etats-Unis. Au total, le Fonds réunit une puissance installée de 190 mégawatts.

 

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, avec l’espoir d’une Fed moins radicale

Mis à jour le 15/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS.À Toronto, la Bourse reste stable, malgré une baisse du secteur de l'énergie et des métaux de base.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

15/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.

Turquoise Hill chute à Toronto après son rejet de l'offre de Rio Tinto

Les actions de Turquoise Hill ont baissé de 3,49$ pour atteindre 30,05$ à la clôture à la Bourse de Toronto.