Cosmos Capital sort de son mutisme

Publié le 11/11/2009 à 17:29

Cosmos Capital sort de son mutisme

Publié le 11/11/2009 à 17:29

Cosmos Capital est finalement sortie du mutisme dans lequel elle se terrait depuis l’annonce, le 10 novembre 2009, de l’acquisition de Cossette par l’américaine Mill Road Capital.

Par voie de communiqué, diffusé en toute fin de journée aujourd’hui (11 novembre 2009), Cosmos affirme vouloir « prendre les prochains jours pour passer en revue les documents explicatifs de la transaction» présentés par Cossette la veille.

Ces documents, précise Cosmos, n’«ont été déposés publiquement par Cossette qu’en fin de journée le 10 novembre 2009».

En marge de cette révision, Cosmos affirme qu’elle évaluera les possibilités qui s’offrent à elle et qu’elle consultera «ses partenaires financiers et ses aviseurs avant de déterminer ses plans futurs».

Le groupe Cosmos termine son communiqué en précisant qu’elle «ne fera aucun autre commentaire au cours de cette période de révision».

Rappelons que Mill Road a offert 7,87$ par action pour fermer le capital de Cossette. L'offre représente une prime de 50 % par rapport aux 5,25 $ offerts par Capital Cosmos le 30 octobre dernier et une prime d'environ 40 % par rapport au cours moyen des actions, pondéré en fonction du volume des 20 derniers jours en Bourse.

Cosmos Capital compte dans ses rangs deux des associés fondateurs de Cossette, François Duffar (anciennement vice‐président du Conseil et président de Cossette) et Georges Morin (anciennement vice‐président principal de Cossette). L'entreprise regroupe également les investisseurs Jean Monty, président de Libermont Inc., Daniel Bernard, président de Provestis et président du conseil de Kingfisher PLC, et H.I.G. Capital, LLC, une importante société de capital d'investissement privée.

À la une

Fonderie Horne: le gouvernement dévoile ses exigences environnementales

Mis à jour il y a 3 minutes | La Presse Canadienne

La population pourra se prononcer par écrit sur les nouvelles exigences du 6 septembre au 20 octobre.

Les ventes d'habitations reculent pour un cinquième mois consécutif au Canada

Les ventes en juillet ont diminué de 5,3% par rapport à juin, sur une base désaisonnalisée, précise l’ACI.

Le commerce de gros augmente de 0,1% pour atteindre 80,7G$ en juin

Le secteur des biens divers a augmenté pour la quatrième fois en cinq mois.