Exportation d'électricité à NY: tracé québécois dévoilé par Hydro-Québec

Publié le 25/11/2021 à 10:43

Exportation d'électricité à NY: tracé québécois dévoilé par Hydro-Québec

Publié le 25/11/2021 à 10:43

Par La Presse Canadienne

Hydro-Québec invite la population québécoise concernée à se renseigner sur le projet lors de deux rencontres portes ouvertes qui auront lieu le 8 décembre à Lacolle et le 9 décembre à Saint-Jacques-le-Mineur. (Photo: La Presse Canadienne)

Hydro-Québec annonce jeudi le tracé retenu pour la ligne d’interconnexion Hertel-New York dont la construction débutera au printemps 2023 sur le territoire québécois.  

Ce projet prévoit la livraison de 1250 mégawatts d’hydroélectricité québécoise à la ville de New York à partir de 2025.   

Il s’agit d’un contrat de 25 ans pour Hydro-Québec, le plus important contrat d’exportation de la société d’État qui n’a pas dévoilé ses revenus potentiels, mais le premier ministre François Legault a parlé sur les réseaux sociaux, en septembre dernier, d’une entente de principe de plus de 20 milliards $ sur 25 ans.   

Le tracé retenu comprend un segment souterrain de 56,1 kilomètres et un segment sous-marin de 1,6 kilomètre, en très grande majorité dans des emprises publiques. Huit municipalités de la Montérégie seront touchées: La Prairie, Saint-Philippe, Saint-Jacques-le-Mineur, Saint-Édouard, Saint-Patrice-de-Sherrington, Saint-Cyprien-de-Napierville, Saint-Bernard-de-Lacolle et Lacolle.   

Le dernier tronçon du tracé longera le ruisseau Fairbanks jusqu’à la rivière Richelieu dans laquelle se trouve le point d’interconnexion avec le réseau américain. Il y aura plus au sud un lien de 545 kilomètres entre la frontière canado-américaine et la ville de New York.   

Hydro-Québec invite la population québécoise concernée à se renseigner sur le projet lors de deux rencontres portes ouvertes qui auront lieu le 8 décembre à Lacolle et le 9 décembre à Saint-Jacques-le-Mineur.  

Une fois la ligne mise en service, la ligne québécoise fera l’objet d’un partenariat entre Hydro-Québec et le Conseil des Mohawks de Kahnawake qui bénéficiera de retombées économiques pendant 40 ans.

Sur le même sujet

Ligne d’Hydro-Québec au Maine: les plaidoiries pour sauver le projet prévues en mai

La Cour suprême du Maine entendra la cause du projet d’interconnexion d’Hydro-Québec au Maine dès le mois de mai.

Objectif mille kilomètres d’autonomie

06/01/2022 | Claude Fortin

AUTOMOBILE. Les intentions du gouvernement désormais claires, les membres de la filière automobile s’organisent.

À la une

N'attendez pas l'entrevue de départ, faites en une de rétention

RHÉVEIL-MATIN. Cette pratique gagne des adeptes en pleine pénurie de main-d'oeuvre.

Le CELI de Guillaume Roy-Gagné: commencer tôt, préserver la cagnotte

Édition du 19 Janvier 2022 | Jean Décary

C’est à la coquette somme de 19 000$ que s’élève la valeur du CELI de ce jeune homme originaire de Saint-Hyacinthe.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour il y a 46 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Marchés: l'Europe reste prudente avant l'ouverture à Wall Street qui s'annonce en hausse selon les contrats à terme.