É-U: les prix de gros bondissent sur un an en septembre, mais ralentissent sur un mois

Publié le 14/10/2021 à 10:43

É-U: les prix de gros bondissent sur un an en septembre, mais ralentissent sur un mois

Publié le 14/10/2021 à 10:43

Par AFP

La hausse des prix est tirée par les difficultés mondiales d'approvisionnement, qui ralentissent la croissance. Le secteur automobile est d'ailleurs touché par la pénurie des puces (Photo: 123RF)

Les prix de gros des biens et services aux États-Unis ont enregistré en septembre leur plus forte hausse sur un an depuis 2010, mais cet indice mesurant une partie de l'inflation ralentit sur un mois, selon l'indice PPI publié jeudi par le département du Travail.

Les prix à la production des produits fabriqués et services fournis aux États-Unis ont augmenté de 8,6% en septembre, par rapport à septembre 2020, un record depuis que les données sur un an ont commencé à être calculées en novembre 2010.

Par rapport à août en revanche, la hausse n'est que de 0,5%, en baisse pour le deuxième mois d'affilée. 

Dans le détail, les prix des services augmentent de 0,2% seulement, quand ceux des biens grimpent de 1,3%, leur plus forte hausse depuis le mois de mai.

En cause principalement, la hausse des prix de l'essence (+3,9%), «les indices pour le bœuf et le veau, l'électricité, les légumes frais et secs, le gaz (…) ont également augmenté», souligne le département du Travail dans son communiqué.

L'indice PPI est une mesure de l'inflation, qui prend en compte les prix du point de vue des fabricants et vendeurs, quand les indices PCE et CPI les mesurent côté consommateurs.

L'indice CPI, qui a été publié mercredi, a montré une nouvelle accélération de l'inflation en septembre aux États-Unis, après deux mois de modération, à 0,4% sur un mois, et 5,4% sur un an.

La hausse des prix est tirée par les difficultés mondiales d'approvisionnement, qui ralentissent la croissance. Les dirigeants des pays industrialisés, qui étaient réunis mercredi à Washington sous la houlette du FMI, du G20 et du G7 Finances, ont promis de s'attaquer à ces problèmes de logistique qui créent des pénuries de produits de consommation courante.

Sur le même sujet

Un nouveau règlement menace de sortir de Wall Street les sociétés chinoises cotées

02/12/2021 | AFP

La SEC avait averti les sociétés chinoises cotées à Wall Street qu’elles devaient respecter leurs obligations.

Le Congrès américain se démène pour éviter une paralysie de l’État fédéral

02/12/2021 | AFP

Les parlementaires américains n’ont plus qu’un jour et demi pour s’entendre sur une nouvelle loi de finances.

À la une

Les gestionnaires sont surreprésentés parmi les travailleurs épuisés

RHÉVEIL-MATIN. Ils ont 70% plus de chance que les non-gestionnaires à se sentir en état de crise.

Le CELI d'Étienne Charest: un emprunt et de l'audace

07:31 | Jean Décary

PLEINS FEUX SUR MON CELI. En mars 2020, Étienne Charest a emprunté pour investir dans son CELI.

Bourse: cinq entreprises technologiques qui offrent un bon potentiel de croissance

BALADO. Les entreprises Cognizant, CGI, Converge, Quisitive et Alithya offrent un bon potentiel, dit Vincent Fournier.