Copenhague : Greenpeace s'accroche au Parlement à Ottawa

Publié le 07/12/2009 à 10:25

Copenhague : Greenpeace s'accroche au Parlement à Ottawa

Publié le 07/12/2009 à 10:25

Par La Presse Canadienne

Sept militants sont accrochés dans les hauteurs de l'immeuble l'Édifice de l'Ouest. Photo : Bloomberg

Cinq militants de Greenpeace ont été appréhendés, lundi matin à Ottawa, après avoir escaladé l'un des immeubles du Parlement fédéral peu après l'aube, alors que s'ouvrait à Copenhague, au Danemark, la conférence sur les changements climatiques.

PLUS : Tous les yeux sont tournés vers Copenhague

Vers 8h30, les militants environnementalistes, bien en vue au niveau du dernier étage mansardé de l'Edifice de l'Ouest, ont déployé au-dessus de l'entrée du Sénat une banderole sur laquelle on pouvait lire: "Halte aux sables bitumineux/Stop the Oil Sands".

Leur message s'adressait tant au chef de l'opposition, Michael Ignatieff, qu'au premier ministre du Canada, Stephen Harper.

Les policiers ont installé une échelle, décroché la bannière et appréhendé les militants.

Une douzaine d'autres militants, pendant ce temps, se sont rendus à l'Edifice de l'Ouest sur la rue Wellington dans l'intention d'y déployer une autre banderole.

Les policiers d'Ottawa et les agents de sécurité de la colline parlementaire se sont regroupés au pied de l'édifice avec des camions de pompiers et des ambulances mais n'ont pas immédiatement confronté les protestataires.

À la une

N'attendez pas l'entrevue de départ, faites en une de rétention

RHÉVEIL-MATIN. Cette pratique gagne des adeptes en pleine pénurie de main-d'oeuvre.

Le CELI de Guillaume Roy-Gagné: commencer tôt, préserver la cagnotte

Édition du 19 Janvier 2022 | Jean Décary

C’est à la coquette somme de 19 000$ que s’élève la valeur du CELI de ce jeune homme originaire de Saint-Hyacinthe.

5G de Huawei: Ottawa annoncera sa décision «prochainement»

Il y a 7 minutes | François Normand

Le ministre François-Philippe Champagne dit que la décision s’appuiera sur des impératifs liés à la sécurité nationale.