Taxi : chicane de tableau de bord

Publié le 22/09/2009 à 00:00

Taxi : chicane de tableau de bord

Publié le 22/09/2009 à 00:00

Par La Presse Canadienne
M. Perecowicz, qui arpente les rues de la métropole depuis 43 ans, a, bien en vue sur son tableau de bord, des photos de membres de sa famille, des objets religieux, des drapeaux du Canada et d'Israël, ainsi qu'un coquelicot du Jour du souvenir.

Il dit n'avoir jamais eu de plaintes de la part de clients, mais a reçu six contraventions du Bureau du taxi totalisant 1400 $.

Le Bureau du taxi veut qu'il retire ces objets de son véhicule afin de respecter la section 98 du règlement de la Ville sur le taxi qui dit qu'il ne doit pas y avoir d'objets ou d'inscriptions dans un taxi qui ne sont pas requis pour que le véhicule puisse être en service.

Le chauffeur, qui n'a pas d'avocat et qui se représente lui-même, a décidé de contester ces contraventions. Il fera valoir la semaine prochaine devant la cour municipale que les autorités violent ses droits garantis par la Charte des droits et libertés.

Arieh Perecowicz a également déposé une plainte à la Commission des droits de la personne du Québec.

À la une

Bourse: Wall Street termine la semaine en forme, meilleure semaine depuis juin

Mis à jour le 15/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse avec le cours du pétrole brut.

À surveiller: Nuvei, Target et Air Canada

15/10/2021 | Catherine Charron

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Le bitcoin s'envole, le régulateur américain envisage d'ouvrir un peu plus le marché

15/10/2021 | AFP

Le gendarme boursier américain envisage d'autoriser des fonds indiciels (ETF) liés à la cryptomonnaie.