Le Canada, numéro 2 des marques nationales

Publié le 10/11/2008 à 00:00

Le Canada, numéro 2 des marques nationales

Publié le 10/11/2008 à 00:00

Par Olivier Schmouker

Le Canada a grimpé dans la palmarès parce qu’il figure maintenant dans le Top 5 de différents classements. Par exemple, il est considéré par FutureBrand comme la meilleure destination pour les familles, devant respectivement l’Espagne et le Danemark. Il est aussi perçu comme l’un des meilleurs pays pour les activités de plein air, pour la qualité de vie et pour la facilité de voyager.

En 2006, FutureBrand classait le Canada au 12e rang et l’année dernière, au 6e rang. Voilà que pour 2008, le Canada se hisse à la 2e place tandis que l’Australie gagne la première.

«C’est la preuve que la marque Canada Explorez sans fin, lancée il y a quatre ans, est efficace», dit Michele McKenzie, présidente-directrice générale de la Commission canadienne du tourisme (CCT).

Le classement de FutureBrand s’inscrit dans la foulée de la reconnaissance d’un autre acteur important – Lonely Planet, éditeur de guides touristiques – qui a récemment nommé le Canada au nombre des dix meilleures destinations de 2009. Et ce, pour «ses expériences marquantes, sa liste fabuleuse de festivals et d’événements ainsi que ses villes cosmopolites, où la culture et la gastronomie dépassent toute attente».

Nouvelle stratégie de marketing

Le dévoilement officiel du palmarès 2008 aura lieu demain, à Londres, en Angleterre, dans le cadre du World Travel Market, l’un des plus importants salons de voyage du monde.

La CCT participe au WTM pour y présenter sa nouvelle stratégie de marketing. Cette dernière comportera la toute première campagne publicitaire mondiale de la CCT à la télévision et sur Internet. Elle met en vedette d’authentiques voyageurs qui ont ressenti une réelle émotion en visitant le Canada.

Le cœur de la campagne : des clips de 15 secondes filmés par des touristes. Parmi les moments forts de la série, figure un passionné d’aventure filant sur une tyrolienne au-dessus d’un ruisseau déchaîné, près de Whistler, en Colombie-Britannique, là où auront lieu des épreuves des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010.

«Cette nouvelle stratégie capture l’esprit d’un voyage au Canada. Son style personnel, interpellant et informel est au centre de notre marque touristique», souligne Mme McKenzie.
La CCT entend également profiter de l’intérêt des médias pour les Jeux de 2010. Un investissement fédéral de 26 millions de dollars lui permettra de tirer la couverture à elle : «C’est une occasion sans pareille de se faire connaître. Nous pourrons transformer l’image du Canada, de destination de glace à une destination cool», précise Mme McKenzie.

À la une

Conflit du bois d’œuvre: le prix des maisons fera-t-il plier Biden?

15/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Les démocrates sont en difficulté, tandis que la grogne monte contre la hausse du prix du bois et des maisons.

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Forte demande de bureaux en sous-location à Montréal

14/01/2022 | Charles Poulin

Premier trimestre d'absorption nette positive au pays en immobilier commercial