Des idées pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments

Publié le 15/10/2021 à 00:01

Consommer moins et mieux l’énergie constitue non seulement un avantage économique, social et environnemental : cela permet également de vous démarquer de la compétition, de créer une culture d’entreprise axée sur l’amélioration continue, et de projeter une image écoresponsable auprès de vos employés et de vos clientèles.

Comme entrepreneur et gestionnaire de bâtiments commerciaux ou institutionnels, vous pouvez faire partie de la solution et contribuer à la transition énergétique du Québec. Voici trois types de projets d’efficacité énergétique à considérer.

La valorisation des rejets thermiques : une nouvelle filière énergétique pour le Québec

Au Québec, les rejets thermiques sont généralement considérés comme un déchet simplement relâché dans l’environnement. Pourtant, cette filière a un grand potentiel énergétique. En effet, les rejets thermiques constituent une source d’énergie qui s’inscrit parfaitement dans le principe de l’économie circulaire, car il s’agit bien de valoriser un rejet (la chaleur) afin de réduire les besoins en ressources (combustibles ou électricité).

Au Québec, il existe quelques beaux exemples de valorisation de rejets thermiques. Dans la catégorie des projets en activité, mentionnons l’usine d’Elkem Métal au Saguenay qui fournit des rejets thermiques à Rio Tinto Alcan et aux Serres Sagami. Dans la région voisine, l’usine de Produits forestiers Résolu au Lac-Saint-Jean fournit des rejets de chaleur aux Serres Toundra. L’incinérateur de la Ville de Québec est également un bel exemple de valorisation de rejets thermiques. L’Hôpital de l’Enfant-Jésus valorise la vapeur provenant de l’incinérateur de Québec pour répondre à ses besoins en vapeur, en chauffage, en refroidissement et à 18 % de ses besoins en électricité.

Un appel de propositions gouvernemental, avec une enveloppe de 275 millions de dollars, est en cours pour soutenir financièrement la réalisation de projets de valorisation de rejets thermiques au Québec.

Le management de l’énergie : un gage de succès pour se démarquer de la compétition

La gestion efficace et structurée de l’énergie consommée dans son bâtiment permet de réaliser des économies à long terme tout en améliorant la productivité de ses systèmes mécaniques ainsi que son empreinte environnementale.

Grâce à l’accompagnement d’un expert, il est possible pour les entreprises et les institutions de mettre en place un système de management de l’énergie dans leur bâtiment, dont le maintien permet de bénéficier de nombreux avantages. Ultimement, si le système de management de l’énergie mis en place respecte tous les critères, il est possible d’obtenir la certification ISO 50001, synonyme d’une pratique exemplaire en efficacité énergétique qui saura certainement vous démarquer de la compétition.

Le gouvernement offre un soutien financier aux organisations qui déploient un système de management de l’énergie qui respecte les principes essentiels de la norme internationale ISO 50001.

La remise au point des systèmes mécaniques des bâtiments : une solution rentable et efficace


Connue en anglais sous les noms de recommissioning ou RCx, la remise au point des systèmes mécaniques des bâtiments porte sur la réalisation d’un ensemble d’analyses, de vérifications et d’interventions selon une approche structurée, dans le but d’optimiser le fonctionnement, entre autres, des systèmes de chauffage, de ventilation et de conditionnement de l’air des bâtiments, sans égard à la forme d’énergie utilisée. C’est une démarche peu coûteuse qui permet d’améliorer le confort des occupants du bâtiment tout en diminuant les coûts d’exploitation. Il en résultera une optimisation globale de la performance du bâtiment.

Le succès d’un projet de remise au point des systèmes mécaniques d’un bâtiment repose en grande partie sur l’expertise détenue par le professionnel qui exécutera la planification, l’investigation, l’implantation, le transfert et le suivi du projet. Toute organisation désireuse de réaliser un projet RCx gagne à faire appel à un professionnel formé en remise au point des systèmes mécaniques des bâtiments.

C’est pourquoi le gouvernement propose une aide financière couvrant une partie des honoraires professionnels liés à la réalisation de la démarche RCx, mais exige de faire affaire avec un professionnel figurant sur sa liste d’agents accrédités.

Passez à l’action dès maintenant!

Vous ne savez pas par où commencer? Contactez un des chargés de programme ÉcoPerformance du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles pour discuter des possibilités qui s’offrent à vous.

• Téléphone sans frais : 1 866 266-0008

• Courriel : transitionenergetique@mern.gouv.qc.ca

 

À la une

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, Dow Jones et S&P 500 à un souffle du record

Mis à jour à 17:11 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto continue de progresser en territoire record.

À surveiller: Boralex, 5N Plus et Goldman Sachs

10:28 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Boralex, 5N Plus et Goldman Sachs? Voici quelques recommandations d’analystes.

Titres en action: Magna International, Hexo, CP, CGI, Nestlé, ...

08:41 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.