Le leadership d’aujourd’hui: Aller au-delà de l’endurance!

Publié le 16/04/2021 à 16:02

Un article de Suzanne Delisle, PCC, CPA.

Au début du siècle dernier, l’explorateur Ernest Shackleton tenta de traverser l’Antarctique en passant par le pôle Sud. Parti d’Argentine à bord de l’Endurance en août 1914, il comptait naviguer jusqu’au continent, le traverser sur plus de 2900 km, puis reprendre la mer sur un autre bateau jusqu’en Nouvelle-Zélande. Après quelques semaines de navigation et avant même d’avoir atteint les côtes antarctiques, son navire est immobilisé, puis broyé par les glaces. Les vingt-huit membres de l’expédition sont indemnes, mais c’est le désastre. Ils parviennent tout de même à survivre six longs mois dans un campement sur la glace exposé au blizzard par -30 °C.

Au printemps, la rupture de la banquise les oblige à monter à bord de leurs canots de sauvetage. Il leur faut alors sept jours pour atteindre, une île de roches et de glace impropre à la survie dans l’archipel des Shetlands. Voyant qu’il n’y a pas d’espoir d’y survivre, Shackleton fait installer un camp de fortune pour l’essentiel de son équipage et il poursuit avec ses meilleurs gaillards. Après seize jours de navigation, il atteint l’île de la Géorgie du Sud, située à plus de 1200 km de ses équipiers. C’est de cette île, qu’il repartira avec des renforts afin de les secourir.

Il est aisé de faire le parallèle entre cette aventure et le sort des organisations en ces temps de pandémie. Tout comme l’Endurance, les entreprises sont fragilisées, enserrées par la banquise des mesures sanitaires, leurs employés assurant leur subsistance en partie ou en totalité grâce aux prestations gouvernementales.

Dans l’épreuve, tous ne sont pas égaux. L’analyse du leadership du capitaine Shackleton, un homme de l’époque victorienne, nous révèle les attributs personnels adaptés à ce genre de circonstances exigeantes et qui sont encore reconnues dans les meilleures pratiques modernes. 

Dans le récit, le capitaine Shackleton apparaît comme un individu à l’optimisme contagieux. Nous dirions aujourd’hui que l’état d’esprit du leader se transmet surtout par le non verbal. Son équipage percevait ce langage corporel et sa confiance en eux.

Shackleton communiquait clairement sa volonté et brossait sa vision de façon compréhensible. Même au pire de l’épreuve, son groupe demeura toujours fort et uni. On rapporte ainsi que Shackleton était accessible, qu’on pouvait s’adresser à lui sans crainte et qu’il connaissait à fond chacun des membres de son équipage, parce qu’il avait jaugé avec soin leur adhésion à l’expédition bien avant leur départ. Sur le navire, il affectait ses hommes aux tâches selon leurs compétences et leurs forces. Garant du moral et de la discipline, il avait une conscience aiguë des différents besoins de ses troupes et il exigeait de chacun qu’il travaille de son mieux, sans jamais se relâcher.

Lorsque la situation dérapa sérieusement, la mission d’exploration fut clairement remise en question, ce qui rassura les hommes. À chaque nouvelle épreuve, le capitaine communiquait le nouvel objectif et distribuait les nouvelles tâches.

Finalement, Shackleton fut reconnu pour son audace et son courage. Il eut à prendre plusieurs décisions difficiles, mais son équipage resta solidaire, chacun estimant qu’il travaillait au bien-être général.

La reconnaissance des éléments qui ont fait l’étoffe du leadership de cet explorateur est un atout précieux pour faire face à la crise actuelle, car l’adaptation de son propre leadership requiert d’adapter sa façon d’être au nouveau contexte. L’accompagnement en coaching est justement conçu pour cela.

Un coach professionnel certifié vous demanderait : À la lecture de ce texte, quel pourrait être votre première action pour répondre avec justesse aux besoins de votre équipe ?

Références : « L’Odyssée de l’Endurance, Ernest Shackleton » www.editionslibretto.fr

ICF Québec est un chapitre de l’organisme de certification International Coach Federation. Sa mission est de favoriser la certification des coachs par ICF, d'encourager des normes éthiques élevées, de promouvoir le coaching au Québec et d'offrir aux coachs des lieux d’échange et de perfectionnement professionnel continu. 

À la une

Oui, prédire vos ventes, c'est possible

04/08/2021 | Hugues Foltz

BLOGUE INVITÉ. Depuis le début de la pandémie, on a pu constater la rareté soudaine de plusieurs biens de consommation.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé après des chiffres décevants sur l'emploi

Mis à jour le 04/08/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Seul le Nasdaq est demeuré en territoire positif à la fin de la séance.

Titres en action: Stingray, Great-West, General Motors, Honda, Toyota, Sony

Mis à jour le 04/08/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.