Oubliez les téléviseurs, Samsung et LG sortent les écrans transparents

Publié le 09/01/2024 à 14:56

Oubliez les téléviseurs, Samsung et LG sortent les écrans transparents

Publié le 09/01/2024 à 14:56

Par AFP

La technologie des téléviseurs transparents n’est pas tout à fait nouvelle, mais les entreprises ont eu jusqu’ici du mal à convaincre les consommateurs, en raison des prix de vente élevés. (Photo`123RF)

Objet roi des salons à travers le monde, le grand téléviseur à écran plat pourrait bientôt finir dans les greniers: les géants sud-coréens de l’électronique Samsung et LG misent désormais sur des objets transparents, minimalistes et connectés. 

«Que diriez-vous d’un écran qui vous redonne de l’espace?», a lancé lundi un cadre de LG lors d’une présentation à la presse du Signature OLED T, qui devrait sortir plus tard dans l’année.

«Bienvenue dans un monde qui va au-delà de l’écran parfait», s’est-il félicité, la veille du lancement officiel, mardi, du salon des technologies CES (Consumer Electronics Show) à Las Vegas, dans l’ouest des États-Unis.

Le nouvel écran, présenté en grande pompe, est «pratiquement invisible quand il est éteint», pointe l’entreprise, et peut ainsi se fondre parfaitement avec le décor de la pièce dans laquelle il se trouve.

Ressemblant à une boîte rectangulaire transparente, cette télévision propose, aussitôt allumée, le visionnage des émissions de télévision en haute définition.

Mais il est aussi possible, en jouant avec la transparence, d’y afficher des images d’ambiance réalistes — flammes, poissons nageant, etc. — pour en faire un objet de décoration à part entière.

La technologie des téléviseurs transparents n’est pas tout à fait nouvelle, mais les entreprises ont eu jusqu’ici du mal à convaincre les consommateurs, en raison des prix de vente élevés.

De son côté, Samsung a présenté son propre écran, également aussi transparent que du verre, mais doté de diodes électroluminescentes (LED) pour des images haute définition.

«Les diodes électroluminescentes transparentes sont sur le point de redéfinir les expériences visuelles, en rendant la frontière entre contenus et réalité pratiquement impossible à discerner», avance Samsung dans un communiqué.

Les grands écrans sont depuis longtemps les vedettes du CES, un événement annuel incontournable pour le secteur.

Le géant chinois de l’électronique TCL a pour sa part dévoilé une série de modèles plus conventionnels, dont un téléviseur «taille maxi» de 115 pouces (292 centimètres de diagonale).

 
«Sur et au-delà de l’écran»

Sans surprise, le thème de l’intelligence artificielle (IA) domine le CES cette année, tous les grands fabricants de téléviseurs présents la mettant en avant, avec des avancées rendues possibles par les puces électroniques intégrées dans les écrans.

«Dans une ère ultra-connectée, il ne s’agit plus seulement de fournir des expériences visuelles de qualité», fait remarquer SW Yong, responsable chez Samsung Electronics, dans un communiqué. «Les écrans doivent améliorer notre vie à la fois sur et au-delà de l’écran».

Les mastodontes du secteur ont ainsi vanté les mérites de l’IA pour améliorer l’imagerie, par exemple en convertissant instantanément un vieux classique en format modernisé, comme s’il était restauré, ou encore en intégrant les préférences des téléspectateurs dans les recommandations de programmes.

L’IA est également utilisée pour améliorer les capacités des jeux vidéo, avec des amateurs en attente de toujours plus d’immersion.

La dernière gamme de téléviseurs Hisense comprend ainsi des appareils dotés d’une IA qui, reconnaissant le contenu à l’écran, s’ajuste en temps réel pour améliorer la clarté de l’image et l’effet d’immersion.

 

«Aussi cher qu’une maison»

Selon SW Yong, l’IA intégrée dans les téléviseurs Samsung est également conçue comme un point de contrôle pour l’ensemble des appareils connectés de tout le foyer.

«Nous verrons les téléviseurs devenir le centre de commandement de la maison, au-delà de la simple diffusion de programmes de divertissement», assure Jessica Boothe, directrice de recherche à la Consumer Technology Association, qui organise le CES.

Pour le directeur général de LG, William Cho, le monde se trouve à un «tournant historique» grâce à l’IA, une transformation qu’il souhaite rejoindre en exploitant les données recueillies par les capteurs de centaines de millions d’appareils connectés utilisés dans le monde pour détecter des modèles de comportement et fournir des informations, explique-t-il.

«Les téléviseurs occupent toujours une grande partie de la surface du salon», dit à l’AFP Avi Greengart, analyste du cabinet spécialisé Techsponential. «Il y a de la concurrence maintenant», souligne-t-il. «Bien sûr, ça coûte aussi cher que votre maison, mais c’est vraiment cool».

 

 

Sur le même sujet

Conduite autonome: c'est bien réel

27/05/2024 | John Plassard

EXPERT INVITÉ. Peu à peu, l’électronique est capable de prendre le contrôle de certaines situations.

L’IA générative pour doper la productivité canadienne

22/05/2024 | Emmanuel Martinez

L’adoption de l’IA générative par les entreprises permettrait de stimuler la productivité au pays.

À la une

La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 350 points

Mis à jour à 16:53 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine aussi dans le rouge, déprimée par les taux obligataires.

Bourse: les gagnants et les perdants du 29 mai

Mis à jour à 17:44 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Dollarama, Banque Scotia et Alimentation Couche-Tard

Que faire avec les titres de Dollarama, Banque Scotia et Alimentation Couche-Tard? Voici des recommandations d’analystes