Retour des congrès et spectacles: Québec annonce des assouplissements

Publié le 30/09/2021 à 13:26, mis à jour le 30/09/2021 à 15:57

Retour des congrès et spectacles: Québec annonce des assouplissements

Publié le 30/09/2021 à 13:26, mis à jour le 30/09/2021 à 15:57

Par La Presse Canadienne
congrès

(Photo: Mikael Kristenson pour Unsplash)

Enfin une bonne nouvelle! Québec annonce un allégement des restrictions sanitaires dans les salles de spectacle et cinéma.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, et sa collègue à la Culture, Nathalie Roy, ont ainsi indiqué que les salles de spectacles et cinéma recevant un public assis pourront être ouvertes au maximum de leur capacité à compter du 8 octobre. Ce sera aussi le cas pour les salles et amphithéâtres présentant des événements sportifs.

À (re)lire: Réunions et congrès: le retour

M. Dubé a précisé que la santé publique avait fait ces recommandations parce qu'il s'agit de lieux où il y a peu de transmission de la COVID-19.

Le milieu de la culture a été durement frappé par la pandémie et «ces mesures vont apporter une bouffée d’air frais pour les artistes, les artisans et le public», a mentionné la ministre Roy. 

Pour que les salles de spectacles soient ouvertes au maximum de leur capacité, le passeport vaccinal sera exigé pour les spectateurs et le port du masque sera obligatoire, sauf pour boire et manger. Ces mesures s’appliqueront aussi pour les événements sportifs.

Les limites sur la capacité d'accueil seront également levées lors de spectacles en plein air, à condition que les spectateurs soient assignés à des places assises. Le passeport vaccinal devra être imposé à l'extérieur si la limite de 500 personnes est dépassée.

La ministre Roy a indiqué que les activités des orchestres, harmonies et chorales pourront accueillir jusqu'à 100 personnes sur scène. Les chanteurs et musiciens jouant d'un instrument à vent devront être séparés par deux mètres et les autres, par un mètre.

«On va pouvoir revivre avec beaucoup d’émotions l’énergie d’une salle de spectacle pleine, ce qui ne s’est pas vu depuis plus de 19 mois», a indiqué la ministre Roy.

Elle a précisé que ces assouplissements ne signifient pas pour autant la fin des mesures d'aide au milieu culturel.

«La mesure d'aide mise en place pour compenser pour les billets invendus» est toujours valide, a indiqué la ministre en ajoutant qu'elle sera en place jusqu'à la mi-novembre.

«Donc on accompagne les groupes et on donne le temps aux organisations de vendre les billets», a mentionné Nathalie Roy, sans préciser à quel moment l'aide au milieu culturel sera modifiée.

Pour ce qui est des plateaux de tournage, ils pourront recevoir du public en vertu des mêmes normes que les salles de spectacle.

Le ministre Dubé a souligné que le Québec avait connu un bon mois de septembre, ce qui permet de faire ces allégements. Il prévient toutefois que le mois d'octobre présentera aussi ses défis et il invite la population à demeurer vigilante.

À (re)lire: Événements hybrides: utiliser les bonnes plateformes

 

«On sait qu'il va y avoir plus de contacts à l'intérieur en octobre», a ajouté le ministre de la Santé.

Les congrès et les conférences, où le passeport vaccinal est déjà requis, n'auront plus de limites de participants à respecter. Pour les assemblées, les réunions et les cérémonies de graduation ou de reconnaissance, «le passeport vaccinal sera obligatoire si la limite actuelle de 250 personnes est dépassée à l'intérieur».

Présentement, les salles de spectacle, les amphithéâtres et les stades intérieurs avec places assises attribuées aux spectateurs peuvent accueillir jusqu’à 7500 personnes, avec un maximum de 500 personnes par sections indépendantes.

 

Vaccination des 5 à 11 ans

Le ministre Dubé a mentionné que le port du masque obligatoire dans les lieux publics «pourrait» disparaître lorsque les jeunes de 5 à 11 ans seront vaccinés.

Appelé à donner plus de précisions sur le sujet, il a préféré laisser le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, fournir des explications.

«Je pense que la vaccination des 5 à 11 ans est celle qui va nous permettre d'avoir le plus de gains», a indiqué M. Arruda.

 

À (re)lire: Les mesures sanitaires étouffent le tourisme d'affaires

 

«On aura alors atteint une couverture vaccinale d'une très grande proportion de la population», ce qui pourrait permettre d'éliminer «certaines mesures sanitaires».

Il a toutefois mentionné que la vaccination n'est pas l'unique critère à considérer avant de laisser tomber le masque, rappelant que les scientifiques surveillent constamment les nouveaux variants.

Le géant pharmaceutique Pfizer a annoncé récemment que son vaccin contre la COVID-19 fonctionne pour les enfants de 5 à 11 ans et prévoit demander bientôt une autorisation pour ce groupe d'âge auprès des autorités américaines.

Pfizer Canada a indiqué de son côté avoir l'intention de soumettre à Santé Canada les données qui témoigneraient de l'efficacité de son vaccin pour les enfants, dans le but d'obtenir une autorisation «dès que possible».

«Mais pour l'instant, le vaccin n'est pas homologué et on a besoin de connaître quels sont les effets secondaires et le dosage», a indiqué Horacio Arruda.

«Aucun enfant au Québec ne sera vacciné sans le consentement des parents et aucun vaccin qui pourrait causer plus de préjudices que de bienfaits chez les jeunes ne sera utilisé», a tenu à rappeler le médecin.

Le ministre Christian Dubé a indiqué qu'il était important de bien préparer le terrain pour rassurer les parents et reconnu que le gouvernement avait du travail à faire avant de relever les manches des tout-petits.

«On a vraiment un travail de communication à faire dans le prochain mois et mois et demi.»

Sur le même sujet

L’architecture marketing, indispensable au commerce électronique

29/11/2021 | Olivier Laquinte

BLOGUE INVITÉ. Le véritable défi du commerce en ligne consiste à attirer l’attention des internautes sur votre produit.

PME, vous manquez de maturité numérique

Édition du 24 Novembre 2021 | Catherine Charron

Les PME n’ont pratiquement pas enrichi leurs techniques de marketing numérique au cours de la dernière année.

À la une

Bourse: cinq entreprises technologiques qui offrent un bon potentiel de croissance

Il y a 49 minutes | Denis Lalonde

BALADO. Les entreprises Cognizant, CGI, Converge, Quisitive et Alithya offrent un bon potentiel, dit Vincent Fournier.

Les gestionnaires sont surreprésentés parmi les travailleurs épuisés

Il y a 49 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Ils ont 70% plus de chance que les non-gestionnaires à se sentir en état de crise.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Mis à jour il y a 18 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Les marchés boursiers figés, préoccupés par le variant Omicron. La Bourse de New York se trouve à l'équilibre.