Marie-Pierre-la-marieuse mélange expertise et bénévolat

Publié le 19/03/2011 à 00:00, mis à jour le 18/03/2011 à 14:27

Marie-Pierre-la-marieuse mélange expertise et bénévolat

Publié le 19/03/2011 à 00:00, mis à jour le 18/03/2011 à 14:27

Par Carole Le Hirez
Marie-Pierre Dufort a mis son sens de l'organisation dans la corbeille. " C'est une organisatrice hors pair. Elle a la capacité de segmenter les problèmes et de trouver une solution pour chacun. Cela lui permet de mettre le cap sur l'objectif et de faire en sorte que la bonne idée réussisse ", dit Ugo Dionne.

Avant de se lancer, les deux entrepreneurs ont pris le temps de rencontrer tous les partenaires que leur idée pouvait intéresser. " Nous avons fait le tour des grands acteurs du domaine, comme Centraide et le Centre d'action bénévole du Grand Montréal, afin de nous assurer de bien répondre aux besoins et de ne pas marcher sur leurs platebandes. "

Car le besoin est grand. Depuis un an, une dizaine de nouveaux bénévoles adhèrent chaque semaine. Des professionnels dans tous les domaines et à tous les niveaux hiérarchiques, des ressources humaines à l'informatique en passant par la comptabilité et le droit, font bénéficier de leur expertise des organismes qui ne seraient pas en mesure de se l'offrir.

Marie-Pierre Dufort ne regrette pas un instant le temps consacré à son implication bénévole même si, entre-temps, elle a dû jongler avec la naissance de deux bébés... et le déménagement de son entreprise dans de nouveaux locaux, à Joliette. " Mon engagement social crée un équilibre dans ma vie. C'est important pour moi de ne pas seulement m'accomplir dans mes réalisations professionnelles. J'en tire avant tout une satisfaction personnelle. "

Les jumelages réussis contribuent à alimenter chez elle le feu sacré. Au tout début, une professionnelle en communication qui aidait Bénévoles d'affaires a décidé de se joindre à une association de sensibilisation aux troubles alimentaires, une cause qui touchait personnellement un membre de sa famille. Quelques mois plus tard, elle organisait un défilé de mode au profit de cette association. Un autre bénévole jumelé avec une entreprise d'économie sociale de la région est devenu président de son conseil d'administration et a amené plusieurs de ses relations à s'y investir, illustre-t-elle avec enthousiasme.

" L'implication sociale, il faut le faire pour soi, poursuit-elle. Toutes les raisons sont bonnes pour s'engager. Les rares réfractaires peuvent dire que les gens d'affaires y trouvent leur compte et s'en servent pour entrer en contact avec d'autres. Mais justement, c'est le but ! Que se soit des relations personnelles, d'affaires ou amicales : on élargit son réseau, c'est la beauté de la chose. Et tout le monde en bénéficie ! "

700 Nombre de jumelages réussis par Bénévoles d'affaires. Aujourd'hui, l'organisme compte sur une liste de 1 500 bénévoles et deux employés à temps plein.

À la une

Les nouvelles du marché

Mis à jour il y a 34 minutes | Refinitiv

Bénéfice pour la RBC, la CIBC et la TD, acquisition pour Broadcom, Telus retire son offre pour Appen.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour il y a 55 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux sur un faux plat après les «minutes» de la Fed. Wall Street prévoit une hausse.

Bourse: Wall Street conclut en hausse après les explications de la Fed

Mis à jour le 25/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en hausse.